Décrochant le prix Coup de coeur du Jury jeune, Méduse.s, du collectif La Gang, clôturait cette version en ligne du Festival Émulation avec un regard féminin pertinent sur un mythe grec bien phallocrate.

En ouverture de l'édition en livestreaming du festival Emulation, Camille Husson présentait Sexplay, annoncé comme un questionnement sur "nos imaginaires pornographiques". Un seul en scène cru, assumé comme tel, mais hélas pas convaincant.

Samedi 17 avril dernier, 1000 travailleurs du spectacle se sont rassemblés à la Piazza del Popolo de Rome pour protester contre les mesures qui paralysent complètement leur secteur sans aucune perspective depuis plus d'un an.

Le Vif

À la veille d'un Codeco qui se penche sur un éventuel déconfinement de la culture, les acteurs des secteurs culturel et événementiel mettent la pression maximale sur le gouvernement fédéral. Et si on ne peut pas rouvrir, on accueillera du public quand même, prévient-on.

Le dernier Codeco a ouvert le débat avec le secteur culturel. Deux jours plus tard, le mouvement Still Standing for Culture annonçait sa cinquième action, avec des activités culturelles prévues dès le 30 avril. Le collectif Bezet La Monnaie Occupée, quant à lui, devait quitter le théâtre bruxellois ce dimanche soir.

C'est l'printemps dans ce tableau et tout fleurit sur fond d'aube rosée. Les fleurs sont jaunes, rouges, bleues et les tiges gorgées de souplesses. Tout jaillit d'un seul lieu situé à la rencontre de deux courbes généreuses alors qu'aussitôt, est-ce bien raisonnable, s'imposent à la vue des tentacules de poulpes et même des fils électriques terminés par des prises mâles et femelles.

Après la vente d'une oeuvre numérique à 69 millions de dollars chez Christie's il y a un mois, Sotheby's et Phillips lancaient lundi des enchères "NFT", signe que les maisons de vente traditionnelles veulent se positionner sur cette technologie qui bouscule le marché de l'art.

Il y a ceux que les fleurs émerveillent. Il y a, parmi eux, les peintres qui, depuis Bruegel de Velours, ont cherché à rendre compte de la richesse des couleurs gorgées de lumières, d'autres, attirés par la variété leurs formes qui parfois, comme chez Georgia O'Keeffe, suggèrent le potentiel érotique des corolles, des étamines et du pistil. Les surréalistes Yves Tanguy et Max Ernst en ont tiré des paysages imaginaires, Tetsumi Kudo, des jardins empoisonnés.