Article du magazine
Laurent Raphaël

Choisir, c'est renoncer, disait André Gide. Mais parfois, on n'a pas envie de faire le tri dans nos envies. C'est ce qui s'est passé au moment d'achever la couverture de ce numéro. Deux sujets tenaient la corde.

Le Vif

Le secteur culturel "refuse d'être un simple embrayage pour la mise en place de 'grands événements' de la mi-août" et s'oppose à ce qu'on lui impose une fois de plus des mesures plus contraignantes que celles imposées à d'autres secteurs. C'est ce qu'annoncent mercredi plusieurs fédérations et associations au lendemain du comité de concertation ayant décidé d'un calendrier de déconfinement pour la culture. Elles appellent à "une clarification immédiate et responsable des lignes définies" pour permettre une réouverture effective dans des conditions minimales viables le 9 juin.

Le Vif

"Le secteur culturel subit des conséquences de manière disproportionnée", a réagi mardi Virginie Devaster, une des porte-paroles de l'Union de professionnels des arts et de la création - pôle travailleur (UPAC-T), à l'issue du Comité de concertation. "Nous nous retrouvons une nouvelle fois sans perspectives certaines, conditionnées à l'évolution de la situation épidémiologique alors que l'on comptait sur mai et juin pour absorber une partie des spectacles reportés plusieurs fois."

L'organisation de Tomorrowland est ravie que de grands festivals en plein air seront possibles à partir du 13 août. "Nous sommes très heureux et reconnaissants d'apprendre que le gouvernement fédéral a défini une perspective réaliste pour l'organisation d'événements majeurs", a déclaré la porte-parole Debby Wilmsen. Tomorrowland a reporté il y a près de deux mois son édition prévue en juillet aux week-ends des 27-29 août et 3-5 septembre, dans l'espoir que la situation sanitaire rendrait cela possible.

Le Vif

Les exploitants de cinémas étaient plutôt heureux mardi après-midi à la suite de l'annonce du Comité de concertation que leurs salles seront autorisées à rouvrir leurs portes dès le 9 juin, moyennant des protocoles de ventilation. "Nous sommes soulagés de pouvoir enfin rouvrir après plus de 11 mois de fermeture cumulés", a réagi auprès de Belga Thierry Laermans, secrétaire général de la Fédération des cinémas de Belgique (FCB).