Iggy Pop à son Zénith

Iggy Pop, ici au Pukkelpop en 2007 © BELGA PHOTO YORICK JANSENS
Philippe Manche Journaliste

Reporté pour cause de pandémie, Iggy Pop est actuellement en tournée dans l’hexagone accompagné d’un groupe de six musiciens jazz dont le trompettiste américain Leron Thomas pour défendre son album Free (2019) en configuration assise. L’iguane sera au Zénith à Lille ce mardi 10 mai avant de venir en Belgique cet été, le samedi 13 août, au Jazz Middelheim.

À 75 ans, depuis le 21 avril dernier, l’ex-figure de proue des séminaux Stooges semble plus que jamais unbreakable.  L’animal ne s’est pas démonté pendant la pandémie profitant du report de sa tournée Free pour régaler les auditeur·rice·s de BBC6 lors de son Iggy Confidential, podcast hebdomadaire où Mister Pop faisait preuve de sa légendaire ouverture d’esprit alternant, au hasard, des classiques de free de Sun Ra ou de Miles Davis avec des découvertes comme Dry Cleaning ou mettant en exergue la violoniste belge Catherine Graindorge avec laquelle Iggy a d’ailleurs enregistré un duo sur le futur EP de cette dernière, The Dictator (à paraître le 9 septembre sur Glitterbeat Tak:Til). Mais celui qui a décidé de vivre comme « un solo de Coltrane » n’est jamais autant dans son élément que sur les planches, restant, à ce jour, l’un des meilleurs performers de la planète. 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Trois ans après le magistral Post Pop Depression (2016) et la tournée du même nom avec un groupe « de la muerte » emmené par le Queens of the Stone Age en chef, Josh Homme, Iggy sortait en septembre 2019 son dix-huitième album solo Free ou, entre expérimentation jazz et spoken word, sa voix de crooner faisait des merveilles.  C’est ce disque que le natif d’Ann Harbor (Michigan) défend actuellement sur les routes de France et de Navarre lors d’une tournée de douze dates qui a débuté à Lyon le 2 mai dernier.  Pour l’occasion,  l’auteur des indémodables Lust for life et Nightclubbing inclus dans une setlist 24 carats est accompagné par un groupe de six musiciens. On y  retrouve Leron Thomas (trompettiste) et Sarah Lispstate (la guitariste des Noveller) qui ont participé à Free ainsi que la fine fleur de la nouvelle scène jazz française: Florian Pellissier (piano/claviers), Tibo Brandalise (batterie), Kenny Ruby (basse) et Greg Fauque (guitare). 

Le concert a beau être en configuration assisse avec un répertoire qui revisite la moitié de Free entre classiques précités et même Hero, reprise du groupe de krautrock Neu!, les premiers échos de la tournée laissent entendre qu’il est quasi impossible de rester vissé sur son siège pendant un show, forcément unique de par la formule proposée mais surtout par l’intensité et la générosité dont fait preuve Iggy Pop dès qu’il monte sur scène. C’est peu d’écrire qu’il nous tarde…

En concert ce mardi 10 mai au Zénith de Lille. Infos et réservations zenithdelille.com. Iggy Pop sera le dimanche 13 août en Belgique au Jazz Middelheim. Infos et réservations jazzmiddelheim.be

Partner Content