Critique | Musique

Malibu Stacy – We Are Not From

POP | Dès la première note de General Thys, il est clair que le groupe de Visé a choisi la « Big Music », jouant l’emphase et la mélodie blindée avec choeurs angéliques et corps de guitares pleureuses (de bonheur).

POP | Dès la première note de General Thys, il est clair que le groupe de Visé a choisi la « Big Music », jouant l’emphase et la mélodie blindée avec choeurs angéliques et corps de guitares pleureuses (de bonheur). Fortement inspiré par les années 80 britanniques -à la Waterboys- et quelques inflexions Arcade Fire, ce disque tranche sur le rock moulinant mais un peu court des 2 premiers albums. Ici, Malibu se permet d’être épique sans virer au lacrymal, amenant les musiques au champ lyrique tout en évitant de les y fusiller. Il y a plusieurs moments formidables, notamment Patricia, ballade glorieuse qui mérite de devenir un tube mondial du côté de Liège (…) et le touchant The Road Is Dead, dédié à leur ami roadie, disparu il y a 2 ans. Une ardeur d’avance.

Ph.C.

Malibu Stacy, We Are Not From, distribué par PIAS. ****

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content