Super-héros en télé: où sont les femmes?

30/10/15 à 12:35 - Mise à jour à 13:31

Source: Focus Vif

Si Wonder Woman a marqué les esprits dans les années 70, il faut bien admettre que les femmes super-héros se font rares sur nos écrans. Avec Supergirl et Jessica Jones, le changement, c'est maintenant?

Super-héros en télé: où sont les femmes?

Krysten Ritter incarne Jessica Jones, une ancienne héroïne devenue détective. © Myles Aronowitz/Netflix

Depuis quelques années, DC Comics et Marvel se font la belle vie du côté séries télé. Ça a commencé avec Arrow, Gotham et The Flash chez l'un, Agents of S.H.I.E.L.D. et plus récemment Daredevil chez l'autre. Force est de constater que le girl power n'est pas très présent chez les super-héros, bien que Thor soit devenu une femme... Mais cela est sur le point de changer.

Jessica Jones, "l'un des personnages de Marvel les plus populaires de ces 10 dernières années" comme l'assure Netflix, fait l'objet d'une toute nouvelle série du même nom qui sera diffusée ce 20 novembre par la société américaine de diffusion en streaming. "Après la fin tragique et brutale de son existence en tant que super-héroïne, Jessica essaye de reprendre en main sa vie et sa carrière en se lançant comme détective à New-York. Nous la verrons combattre aussi bien ses démons intérieurs que ceux qui sortent de terre", indique la plateforme. La série mettra en scène Krysten Ritter, la Jane Margolis de Breaking Bad, dans le rôle principal. A ses côtés, David Tennant prêtera ses traits au grand méchant Killgrave, pour le plus grand bonheur des fans de Doctor Who.

Toujours chez Marvel, une autre héroïne de comics a vu récemment une série lui être dédiée. Diffusée outre atlantique sur la chaîne ABC, la série Agent Carter met en scène depuis janvier 2015 les aventures de Peggy Carter, cette ancienne résistante qui s'est battue aux côtés de Captain America lors de la seconde guerre mondiale. La paix revenue, Peggy est reléguée aux tâches administratives jusqu'à ce que Howard Stark, le père de Tony (Iron Man), accusé de vente d'armes illicite, lui demande de l'aide. La mini-série, dont la première saison ne fait que huit épisodes, sera prochainement diffusée sur TF1.

Un petit tour maintenant chez DC Comics. En 1975, Wonder Woman, la justicière interplanétaire faisait des miracles avec son super lasso et son mini short. Quarante ans plus tard, elle passe le relais à Supergirl, la jeune cousine de Superman dans une série du même nom. Interprétée par Melissa Benoist que l'on a pu voir dans la cinquième saison de Glee, Kara Zor-El, alias Supergirl, se voit contrainte de révéler ses pouvoirs qu'elle apprend alors à maîtriser afin de lutter contre le crime dans sa ville. Si la série n'en est qu'à son premier épisode diffusé aux Etats-Unis, elle a déjà rassemblé près de 13 millions de spectateurs et a ainsi réalisé "réalisé le meilleur démarrage de la rentrée télévisée américaine", rapporte un article de La Parisienne. "Ce qui est malheureux, y expliquait Romain Nigita, journaliste spécialisé dans les séries, c'est que les décideurs attendent que le public se soit réhabitué à l'univers des super-héros pour proposer une série avec une héroïne en tête d'affiche, comme Wonder Woman, il y a plus de trente ans!" Malgré une diffusion en VoD sur TF1, il faudra se munir d'un peu plus de patience pour voir la série sur nos écrans belges.

Nos partenaires