6 nouvelles séries télé à surveiller en 2015 (vidéos)

14/01/15 à 13:53 - Mise à jour à 14:10

Source: Focus

Si la rentrée séries offre quelques perspectives intéressantes, on ne peut pas dire qu'on soit aussi impatients que l'an dernier à pareille époque. Restons néanmoins attentifs.

6 nouvelles séries télé à surveiller en 2015 (vidéos)

Better Call Saul © AMC

La plus (super-)héroïque: Agent Carter

Dès le 6 janvier sur ABC.

Alors qu'on peine toujours à trouver plus d'intérêt que cela à Marvel Agents of S.H.I.E.L.D., ABC enfonce le clou des super-héros avec Agent Carter, dans laquelle Hayley Atwell reprend le rôle de Peggy Carter, qu'elle avait déjà interprété dans Captain America. Soit un bond dans le passé, juste après la Seconde Guerre mondiale, période durant laquelle Peggy Carter va allier son boulot administratif à des missions secrètes. Pour les aficionados de la galaxie Marvel. Les autres attendront d'être convaincus.

La plus adaptée: 12 Monkeys

Dès le 16 janvier sur Syfy.

Dans la désormais grande famille des films adaptés en séries, voici que 12 Monkeys, l'excellent thriller d'anticipation troussé en 1995 par un Terry Gilliam des grands soirs, se voit décliner sur le petit écran. A la barre, on retrouve le duo Terry Matalas et Travis Ficket, qui avaient déjà officié sur les hautement dispensables Nikita et Terra Nova. Pas de quoi déborder d'enthousiasme, mais comme on dit dans ces cas-là, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise.

La plus attendue: Better Call Saul

Dès le 8 février sur AMC.

Le coeur à peine cicatrisé depuis la fin de la série, les fans de Breaking Bad débordent d'espoir: Better Call Saul, le spin-off de leur série culte, devrait leur permettre de replonger les orteils dans l'univers de Walter White. Par la bande, puisque Better Call Saul remonte quelques années avant la mutation du plus mal en point des chimistes, pour parler des magouilles de son futur avocat, Saul Goodman (interprété par le toujours impeccable Bob Odenkirk). Il se dit que Bryan Cranston et Aaron Paul, les Walter et Jessy de Breaking Bad, pourraient passer en coup de vent, à l'occasion. Espérons que le créateur de la série, le très occupé Vince Gilligan, ait gardé sa patte magique, lui qui lancera par ailleurs un cop show nommé Battle Creek (en collaboration avec David "House" Shore) début mars, sur CBS. En cas de déception, on pourra toujours appeler Saul...

La plus américanisée: The Slap

Dès le 12 février sur NBC.

Si les scénaristes de séries tendent à puiser leurs nouvelles idées dans la mare des longs métrages, ils n'hésitent jamais à se rabattre sur du tout cuit. Mini-série australienne particulièrement bien emballée, The Slap, ou l'histoire d'un barbecue qui tourne mal suite à une gifle donnée à un enfant, se voit transposée à l'écran par le réseau NBC. Avec un casting plutôt alléchant, puisqu'on y retrouve Uma Thurman en personne, accompagnée par le très solide Peter Sarsgaard. Quand on sait qu'ils seront dirigés par Lisa Cholodenko (The Kids Are Allright) pour le pilote, on se dit que la mayonnaise a tout pour prendre.

La plus insolite: The Last Man on Earth

Dès le 1er mars sur Fox.

Portée par Will Forte (vu récemment dans le Nebraska d'Alexander Payne), qui gère la salle d'écriture et mène un casting dans lequel il sera... bien seul pendant un moment, The Last Man on Earth raconte l'histoire du dernier homme sur terre, qui va tenter de toute ses forces de retrouver l'un ou l'autre de ses semblables. Les noms de Phil Lord et Christopher Miller (21 Jump Street, The Lego Movie...) derrière la caméra, ainsi que le passé Saturday Night Live de Will Forte, indiquent que cette série d'anticipation sera avant tout une comédie. Et qu'elle fera date, si elle est réussie.

La plus "binge-watchable": F is for Family

Dans le courant 2015.

Nouvelle série animée diffusée sur la plateforme Netflix, F is for Family parlera avec une fausse nostalgie des années 70, époque où l'éducation était sensiblement plus roots qu'aujourd'hui. Produite par ce serial noceur de Vince Vaughn la série vaudra surtout le coup d'oeil -et c'est pour cela qu'on vous en parle- par la personnalité de son créateur, le génial Bill Burr, stand-up artist à la logorrhée aussi véloce qu'indispensable. Netflix diffusera par ailleurs le thriller psychologique Bloodline en mars (par les créateurs de Damages, avec Sissy Spacek et Sam Shepard), ainsi que The Unbreakable Kimmy Schmidt, écrite par Tina "30 Rock" Fey, Daredevil, avec Charlie Cox (Boardwalk Empire) dans le rôle-titre, ou encore le très attendu Sense8, des frères (et désormais soeur) Wachowski.

Bill Burr

Bill Burr © DR

En savoir plus sur:

Nos partenaires