Bons plans sorties pour le week-end (Biennale, Père Noël est un rockeur, Theo Parrish...)

12/12/14 à 10:22 - Mise à jour à 14:47

Concerts, clubbing, ciné, scènes, expos... Comme chaque semaine, Focus fait le tri dans l'agenda culturel et vous propose le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (Biennale, Père Noël est un rockeur, Theo Parrish...)

Le Père Noël est un rockeur © DR

Le Père Noël est un rockeur

Les 12, 13 et 20 décembre à Mons, Thuillies et Dour

Organisant cette année sa 14e édition, toujours ancré dans le Borinage, le "Père Noël est un rockeur" est devenu un incontournable. Son grand mérite est de rester scotché à ses principes de base. Depuis 2001, ils n'ont pas changé, simples comme bonjour. L'idée est celle d'un festival rock indoor, dont le prix d'entrée est remplacé par un jouet en "excellent état, d'une valeur minimale de 10 euros" (sont exclus jouets à pile, peluches et puzzle). L'an dernier, ce sont ainsi 10 000 cadeaux qui ont été récoltés au profit de quelque 4000 enfants, parmi les moins favorisés de la région. La première aura lieu le 12 décembre à Mons, suivi de Thuillies le 13 et de Dour le 20. Le menu musical fait forcément dans le rock d'ici, mais pas seulement. A côté, notamment, des guitares énervées de régionaux de l'étape comme Romano Nervoso et Von Durden, ou de l'indie bruxelloise de BRNS ou Fugu Mango, il y aura également de la place pour les nouveaux incontournables du hip hop belge, la Smala et l'Or du commun. Bonne musique donc, et but honorable à soutenir. Finalement, la combinaison n'est peut-être pas si compliquée que ça.

www.rock-coeur.be

---

Biennale de la chanson française

Le 13 décembre à Wolubilis, Bruxelles

Une semaine avant le Concours Circuit, c'est la Biennale de la chanson française -20 ans cette année- qui tiendra sa finale. Ici, peu importe le style ou le flacon, ce sont bien les mots en français dans le texte qui doivent donner l'ivresse. On pourra s'en rendre compte ce samedi 13 décembre à Bruxelles, au Wolubilis. Trois groupes se partageront le podium et les votes du jury de professionnels: Kouzy Larsen, Sages comme des Sauvages et Tout Finira Bien. A la clé, une série de prix mais surtout un accompagnement de deux ans. Suspense...

www.labiennale.be

---

Glimps Festival

Jusqu'au 13 décembre à Gand

Ouvert jeudi avec notamment une soirée dédiée aux groupes belges francophones (Fùgù Mango, Paon...), le festival gantois axé découverte enchaîne ensuite sur tout le week-end avec une jolie programmation aussi variée en styles musicaux (de La Chiva Gantiva à Beaty Heart) qu'en lieux, puisque ce sont pas moins de 11 salles qui accueilleront les concerts. Le tout complété par des conférences, des workshops...

www.glimpsgent.be

---

Cycle John Frankenheimer

Jusqu'au 28 février à Flagey, Bruxelles

Cinéaste ayant le sens de l'action chevillé à la caméra, John Frankenheimer est à l'honneur à Flagey jusque fin février. L'occasion de (re)découvrir six films d'une filmographie quelque peu inégale, au rang desquels deux pépites des sixties, le thriller de la Guerre froide The Manchurian Candidate et l'impeccable film de science-fiction Seconds. A quoi s'ajoutent le classique The Train, et un trio de polars plus tardifs, 52 Pick Up (d'après Elmore Leonard), Dead Bang et Ronin. Soit un cycle sous haute tension.

www.flagey.be

---

Sorties ciné de la semaine

(cliquer sur les titres pour lire nos critiques)

---

Ubu and the Truth Commission

Du 11 au 13 décembre à Bozar, Bruxelles

Des marionnettes à ne pas rater. A Bozar, la reprise d'Ubu and the Truth Commission (1997) de William Kentridge: le célèbre metteur en scène sud-africain pointe l'apartheid en usant d'animation, d'archives historiques, de musique, d'acteurs et de marionnettes. Dans le Brabant wallon, le TOF Théâtre (pro du genre chez nous) sort aussi les pantins, en jauge réduite, au café et sous chapiteaux, avec au menu un western allumé, du théâtre de miniatures, et des marionnettes à têtes en frigolite tentant de s'achever à l'aide d'une scie...

www.bozar.be

---

Intérieur voix

Jusqu'au 13 décembre au Rideau de Bruxelles

Une comédienne perd sa voix sur scène lors d'une tragédie grecque. C'est l'histoire véridique de Delphine Salkin qui se déploie avec de superbes complices: Pierre Sartenaer, Isabelle Dumont et Raymond Delepierre à la création/manipulation sonore "live". Poétique et intellectuel, Intérieur voix fourmille d'un matériau étonnant qui fait drôlement spectacle: archives sonores, fiches médicales, ondes électromagnétiques, voix métamorphosées... Et l'émotion comme fil conducteur.

www.rideaudebruxelles.be

---

Furious

Jusqu'au 31 décembre au Théâtre de Poche, Bruxelles

Depuis quelques années, les théâtres lancent leur zoom sur la jeune création. Le Poche présente son Furious Festival, deuxième édition, filant ses planches à des dizaines d'artistes, des lectures, des spectacles, quelques étapes de travail et donc de nombreuses découvertes. En mode "entrée libre" et DJ final. Quelques titres intrigants: Je suis qui tu es, La Femme fantôme, Le temps est une invention de Blancs, Une charge déraisonnable. Autant de jeunes auteurs, metteurs en scène, interprètes... mais pas que: la "jeune création" reste un label également ouvert aux artistes qui ont de la bouteille.

www.poche.be

---

One shoot underground ou la scène-friche...

Le 13 décembre au Lac, Bruxelles

Chimèria - Farce Apocalyptique

Chimèria - Farce Apocalyptique © Israel Arino

L'artiste nous dit d'un sourire: "c'est aussi beau de laisser la forme dans son moment pour ceux qui l'ont vue". Aucun enregistrement vidéo, peut-être aucune photo. Le comédien Vincent Sornaga aime ça: débouler quasi surune scène-friche, "un lieu de résistance à normophatie" précise-t-il, avec une bande d'artistes. Bosser quelques jours dans l'urgence créatrice, à l'arrache. Et offrir le spectacle final un soir aux spectateurs avertis. De temps en temps, il récidive. Ce samedi au "Lac", un scène-squat de Bruxelles, près de Tour et Taxis. La soirée déroulera son texte La Chimera, farce-apocalyptique dont il proposera une lecture "mise en espace" avec un excellent casting: Laurent Caron, Marie Lecomte, Vincent Lecuyer, Denis Laujol, Stéphane Arcas... Ambiance poésie de la (contre)-catastrophe? Un discret avant-propos annonce: "Chimèria aimerait être une réponse poétique au constat désastreux de notre monde. Une prise de position optimiste face à l'absence de sens. Une farce révolutionnaire magique. Un rebond en toute innocence, un sourire aux lèvres et des larmes plein les yeux. Le projet pourrait s'appeler "La révolte des dépressifs" ou "La haine des happy-few", tout simplement parce qu'il est plus que temps d'inventer autre chose. Les dépressifs c'est nous, mais nos aspirations sont merveilleuses..." Une soirée inédite donc, en squat-Utopia, pour 60 spectateurs et un bar improvisé...

Réservation indispensable: resachimeria@gmail.com

---

Theo Parrish

Le 13 décembre au Fuse, Bruxelles

Il a fait tourner ses premières platines à l'âge de treize ans. Né en 1972 à Washington, Theo Parrish a grandi à Chicago avant de s'installer à Detroit. De ce simple parcours géographique il est possible de déduire l'itinéraire musical du bonhomme: celui d'un DJ légendaire, dont l'érudition le fait passer le plus naturellement du monde de la house à la techno tout en zieutant vers le disco ou le jazz.

www.fuse.be

---

Sur le papier... (exposition collective)

Jusqu'au 24 janvier à la Mazel Galerie, Bruxelles

S'il te plaît, fais-moi un dessin... Tel est le pitch assez bien senti de cette nouvelle exposition programmée par Edouard Mazel. Ce scénario tombe à pic dans un contexte qui tresse une couronne de lauriers au genre -il suffit de voir le nombre de foires qui lui sont consacrées. Un vrai retour en grâce quand on sait qu'il a longtemps été délaissé et considéré comme une simple ébauche d'une oeuvre à venir. Le galeriste le confirme: "Les créations sur support papier sont désormais appréciées comme des oeuvres à part entière avec leurs forces et leurs singularités." Franchement, ce n'est que justice quand on voit leur puissance d'expression. Pour enfoncer cette évidence à coup de marteau dans les crânes de tous les sceptiques, l'exposition réunit dix artistes qui excellent dans ce domaine. Certains sont des habitués des lieux -l'Italienne Laura Paperina, le Franco-Serbe Vuk Vidor...- alors que d'autres sont tout nouvellement représentés -l'Espagnol Vermibus, le Liégeois Lucien Gilson. Parmi les travaux remarquables, on pointera ceux du Croate Davor Vrankic qui, pour la petite histoire, a intégré les collections du MoMA de New York. Qualifiées d'"hyper-surréalistes", ses oeuvres dessinées à la mine de plomb s'exposent en grand format. Le credo? Ambitieux: "J'associe le cadre de l'image du cinéma et les distorsions de la lentille de la caméra à la peinture flamande", explique l'intéressé. Le résultat trouble en ce qu'il conjugue réalisme -l'image semble réelle- et onirisme de la composition. Enfin, on notera qu'une partie des artistes présents ont répondu à une injonction spéciale qui pourrait être: "S'il te plaît, fais-moi un dessin... avec un Posca." Un exercice que Stéphane Pencréac'h, Maike Freess, François Boisrond, Laurina Paperina et Benjamin SPaRK ont relevé avec talent.

www.mazelgalerie.com

---

The Scabs

Le 12 décembre à l'Ancienne Belgique, Bruxelles

Les Belges de The Scabs reviennent à l'AB le temps d'un unique concert qui promet de faire du bruit. En effet, ces vétérans de notre rock national savent comment se servir d'une guitare. Entre riffs entrainants et ballades nostalgiques, la soirée s'annonce mouvementée.

www.abconcerts.be

---

Séance spéciale Hotel Room de David Lynch

Le 13 décembre à l'hôtel Marivaux, Bruxelles

Cette série télévisée créée par David Lynch et composée de trois téléfilms de 45 minutes ravira les fans du réalisateur. Mais surtout, le cadre unique de cette projection rétrospective ne manquera pas de plonger les spectateurs dans une atmosphère toute particulière, similaire à celle de la chambre 603 montrée dans Hotel Room.

www.galeries.be

---

A Clockwork Orange

Samedi 13 décembre, à 21h30, à la Cinematek, Bruxelles

Dans le cadre de sa rétrospective sur Beethoven, la Cinematek n'a pas manqué de programmer à plusieurs reprises ce chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick. Que ce soit pour le revoir ou le découvrir dans de bonnes conditions, A Clockwork Orange reste une valeur sûre pour ceux qui veulent s'offrir une soirée ciné de qualité.

www.cinematek.be

---

The Voyage Piece

Du vendredi 12 décembre au dimanche 14 décembre, au Recyclart, Bruxelles

The Voyage Piece propose de montrer les photographies prises par August Klipstein et Charles-Édouard Jeannere alias Le Corbusier, lors de leur voyage d'études en Europe de l'Est en 1911. Projetées sous forme de boucle chronologique, les photos permettront de découvrir ce voyage d'une façon immersive et pertinente.

www.recyclart.be

---

Festival du cinéma Méditerranéen

Vendredi 12 décembre, au Botanique, Bruxelles

Ce vendredi soir, ce sera la dernière occasion pour se plonger dans la culture méditerranéenne: films, musique et dégustations culinaires seront au rendez-vous pour réchauffer votre hiver. Dépêchez-vous, certaines séances sont déjà complètes!

www.cinemamed.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires