Les groupes de rock avec le vocabulaire le plus riche... ou presque

17/12/14 à 11:52 - Mise à jour à 12:06

Après le Wu-Tang Clan et MC Solaar, c'est au tour de Led Zeppelin et des Rolling Stones de faire l'objet d'une étude lexicale. Alors, qui utilise le plus de mots dans ses chansons?

Les groupes de rock avec le vocabulaire le plus riche... ou presque

The Rolling Stones © DR

Il y a quelque temps, l'analyste Matt Daniels s'était amusé à réaliser une infographie très complète sur les rappeurs US utilisant le vocabulaire le plus varié. Il avait ensuite été suivi peu après par Shake Dat Ass, qui extrapola le principe aux rappeurs français.

Aujourd'hui, c'est au tour des rockeurs de passer ce fameux test lexical. Cette fois, c'est un certain Brian Chelsey qui s'est essayé à l'exercice. Toutefois, l'échantillon et la méthode choisis sont restreints par rapport aux deux autres études. Alors que Matt Daniels a, au total, analysé actuellement la discographie de 105 rappeurs, Chelsea s'est penché sur une dizaine de groupes de rock uniquement.

De plus, l'épreuve de sélection a été facilitée pour ces messieurs à guitares: ils ne devaient en effet connaître "que" 17.000 mots différents, contre 35.000 pour les rappeurs. Une des raisons de ce changement: Led Zeppelin n'aurait pas pu figurer parmi cette sélection au-dessus de 17.000 mots. Et il est vrai qu'une étude sur le rock sans Led Zeppelin n'aurait pas vraiment été complète.

L'infographie de Brian Chelsey

L'infographie de Brian Chelsey © DR

Si Bon Jovi utilise plus de 280 mots différents en moyenne par morceau, c'est Pink Floyd qui remporte le dictionnaire d'or avec ses 2600 mots uniques.

Alors que The Eagles, les Rolling Stones, Aerosmith, U2 et Led Zeppelin sont dans la moyenne de la classe avec une moyenne de 210 mots par morceau et de 2000 mots uniques au total, Kiss, à force de tirer la langue, se retrouve au coin avec à peine 1400 mots différents sur l'ensemble de sa carrière, commencée en 1974. En moyenne, en anglais, la tenue d'une conversation courante nécessite environ 2000 mots pour pouvoir se dérouler correctement. Quant à Metallica, ils réalisent un beau score avec un peu plus de 2200 mots uniques et une moyenne de près de 240 mots par morceau.

Avec cette dizaine de dinosaures du rock, il est clair que cette étude est un peu faible. On aurait bien aimé voir apparaître des groupes comme System Of A Down, les Red Hot Chilli Peppers ou encore Rage Against The Machine, susceptibles de réaliser des scores plus à même de faire bonne figure face au rap. Et ne parlons pas des Beastie Boys , The Jam, The Ramones et autres groupes de punk au débit verbal violent et soutenu, ou encore, des chanteurs déchaînés de metal, thrash metal et consorts, qui ne ratent pas une occasion de suivre de la voix les riffs les plus incendiaires. L'objet d'une future étude peut-être?

Nos partenaires