Cannes: Sur la naissance des cartels colombiens, un anti-Narcos aux accents ethnologiques en ouverture de la Quinzaine

09/05/18 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Greffe convaincante d'une esthétique radicalement auteuriste sur des enjeux narratifs de cinéma de genre, Les Oiseaux de passage de Ciro Guerra et Cristina Gallego fait l'ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs ce mercredi.

Le film est inspiré d'une histoire vraie, annonce sobrement l'ouverture. Et pour cause. Situant son action à la pointe nord de la Colombie entre la fin des années 60 et le début des années 80, Les Oiseaux de passage retrace la naissance d'un empire, celui des cartels de la drogue, à travers le destin mortifère de deux clans indigènes Wayuu amenés presqu...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires