La séquence en rappelle une autre. Dans le clip de son dernier single, Ces mots simples, Vanessa Paradis est assise sur une balançoire, oscillant lentement, poétiquement, au-dessus de l'eau. Et, forcément, on repense à une autre scène, plus agitée. Celle de la pub, iconique, pour Chanel, réalisée par Jean-Paul Goude, en 1990. Vanessa est alors l'oiseau Paradis. Le chat n'est pas loin, l'orage gronde. Mais dans sa cage, la jeune femme continue de se balancer et de siffloter. Impossible évidemment de ne pas voir une métaphore de son début de carrière. A l'époque, le succès de Joe le taxi, sorti en 1987, avait propulsé dans la lumière celle qui était encore une ado. Avant de rapidement le lui faire payer. Comme cette fois où, sur la scène du salon du disque du Midem, elle s'est fait huer par les professionnels. Ou encore cette interview au JT de TF1, pendant laquelle le présentateur ose: "On a dit que votre style est un peu d'allumer les messieurs d'un certain âge, c'est vrai?" Ce jour-là, Vanessa Paradis fêtait tout juste ses 18 ans...
...