"El Mal Querer"

Est-il possible de moderniser la tradition flamenco? Est-ce même souhaitable? Cela fait quelques années maintenant que la jeune Catalane Rosalía Vila Tobella...

Est-il possible de moderniser la tradition flamenco? Est-ce même souhaitable? Cela fait quelques années maintenant que la jeune Catalane Rosalía Vila Tobella (1993) tente le pari. Un premier album - Los Angeles- avait déjà proposé des relectures de classiques. Avec El Mal Querer, Rosalía pousse le bouchon encore plus loin, en plongeant le flamenco dans le pop mondiale. Produit par El Guincho, l'album tourne autour d'une histoire d'amour toxique, inspirée par Flamenca, roman anonyme en occitan du XIIIe siècle. Surtout, le disque épate en préservant les fondamentaux du genre (l'a capella de Nana), tout en lui redonnant une actualité (le tube Malamente), se permettant des clins d'oeil aussi appuyés que bien vus ( Bagdad, qui cite Justin Timberlake). Bluffant!