"It Rains Love"

Costard, bagouze... Il a des allures de tombeur le vieux Lee Fields. Mais ça ne l'empêche pas de présenter la chanson-titre de son nouvel album comm...

Costard, bagouze... Il a des allures de tombeur le vieux Lee Fields. Mais ça ne l'empêche pas de présenter la chanson-titre de son nouvel album comme un hymne au bonheur conjugal qu'il vit depuis plus de 40 ans avec sa femme (il a quatre gosses et vit dans le New Jersey). Tour à tour utilisé par Martin Solveig et Wax Tailor, le "Little James Brown", 68 bougies cette année, réussit sans doute avec It Rains Love son disque le plus consistant. Un album porté par sa voix rauque et chaude qui l'installe sur le trône de la soul. A fortiori depuis le décès de Sharon Jones et Charles Bradley comme lui découverts sur le tard. All you need is love...