Résumé des épisodes précédents. Dans un futur proche, l'Europe est, comme probablement le reste de la Terre, envahie par la plaie blanche: des créatures au pelage immaculé, mi-ours mi-macaques, ont décimé deux tiers de la population mondiale. Dans de petites colonies protégées par de...

Résumé des épisodes précédents. Dans un futur proche, l'Europe est, comme probablement le reste de la Terre, envahie par la plaie blanche: des créatures au pelage immaculé, mi-ours mi-macaques, ont décimé deux tiers de la population mondiale. Dans de petites colonies protégées par de hauts murs d'enceinte, les survivants tentent de s'organiser. Les groupements sont reliés entre eux par un réseau ferroviaire et sont régulièrement approvisionnés par la grande ville située à quelques jours de train. C'est par celui-ci que les frères Goodwoody arrivent à Fort Apache, au milieu de la zone sauvage. Les deux ados orphelins vont perturber la vie "tranquille" de la communauté. Dans cet avant-dernier épisode, la jeunesse révoltée part à l'aide d'Archer, l'aîné de la fratrie, injustement banni de la colonie. Mais nos comparses vont tomber sur pire que la plaie blanche: les hommes. Prenez un peu de Blueberry, l'éternel bouc émissaire de la bande dessinée. Ajoutez-y une bonne dose d'hormones en ébullition façon Beverly Hills 90210. Plongez le tout dans un univers hostile post-apocalyptique et vous obtiendrez Gung Ho, mélange de slasher et de teen movies. Entièrement réalisée à la palette graphique, la série parvient à l'équilibre entre grand spectacle, adrénaline et drague. Ou comment vivre son adolescence quand tout s'est effondré.