Alors que sort Amanda, le nouveau film de Mikhaël Hers (lire page 24), UnCut propose judicieusement de découvrir son précédent opus, Ce sentiment de l'été. Soit, tout...

Alors que sort Amanda, le nouveau film de Mikhaël Hers (lire page 24), UnCut propose judicieusement de découvrir son précédent opus, Ce sentiment de l'été. Soit, toute de mélancolie contenue, l'histoire de Lawrence (Anders Danielsen Lie), un jeune écrivain frappé par la disparition inopinée de sa compagne, douleur partagée par la soeur de cette dernière, Zoé (Judith Chemla). Et le film de déployer sa musique délicate entre Berlin, Paris et New York, où leurs chemins vont se croiser au fil de trois étés successifs. Mikhaël Hers traite du deuil et de l'absence avec une rare justesse, à l'abri du pathos mais pas de l'émotion, pour signer une oeuvre d'une fragile et lumineuse beauté. Un film discrètement touché par la grâce.