Pourquoi cette couverture et/ou cet auteur vous a marqué?
...

Pourquoi cette couverture et/ou cet auteur vous a marqué? Je suis un grand fan de belles voitures, surtout celles des années 50 à 70 et dans La Voiture immergée figure une Facel Vega HK500, puissante voiture de luxe française dont j'adorais la ligne et la finition. Cette voiture tient un grand rôle dans cette histoire -pour moi, le rôle principal. Et l'enquête est très bien ficelée par Maurice Tillieux. J'ai eu aussi, alors que je travaillais au studio de dessin des éditions Dupuis (1965), la charge de mettre cette histoire au format pocket pour la collection Gag de poche, un travail d'ermite car à l'époque tout devait se faire avec de la colle et des ciseaux, rallonger certaines images et en raccourcir d'autres... Maintenant, avec un ordinateur, ça prendrait dix fois moins de temps. Mais j'ai beaucoup appris en travaillant ainsi sur les décors de Tillieux. En quoi cette couverture a-t-elle eu une influence sur le lecteur et l'auteur que vous êtes? Franquin, Peyo, Tillieux, Macherot et Hergé sont mes références de jeunesse en BD et le restent toujours. Des histoires distrayantes, limpides, où on ne se prend pas la tête, tout public. La BD belge, quoi! Suite à l'influence de ces auteurs, je me destinais plutôt à ce style de BD, je ne pensais pas spécialement aux séries à gags. C'est à la suite de ma rencontre avec Bob de Groot que j'ai pris cette autre orientation. Il se trouve que Greg, qui était rédacteur en chef de Tintin et qui nous avait donné notre chance avec Robin Dubois, a trouvé que mon style conviendrait bien pour une reprise de Clifton abandonné par Macherot. Là, je me suis retrouvé dans le genre de BD que j'espérais faire au départ. Le bonheur! J'ai commencé en essayant de coller le plus possible au style de Macherot pour doucement glisser vers un peu plus de réalisme, à la Gil Jourdan justement. À refaire cette couverture de mémoire, pensez-vous en avoir eu un souvenir précis? Dans l'ensemble: oui. Dans le détail: Euh... À vous de juger! Par exemple, je ne me souvenais plus si la Dauphine était jaune ou rouge -Gil Jourdan a eu les deux. Et aussi de la position des trois personnages. J'avais le souvenir qu'ils s'accrochaient au toit et aux portières ouvertes. J'ai hésité à ajouter le bateau de pêche qui vient les sauver avant de me rappeler que c'est dans l'album que ça se voit. J'avais par contre un souvenir assez précis des caractères du titre. La couverture originale: