"Multiple, foisonnante, pluriforme, la bande dessinée francophone européenne est un vaste puzzle, dont la définition n'existe que morcelée." Morcelée, mais pourtant incarnée pour quelques semaines dans l'espace d'exposition du Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris, qui fait face au Centre Pompidou, et ce dans une exposition ambitieuse et malicieusement baptisée Plan à 3 (1), qui "interroge l'héritage patrimonial de la bande dessinée classique "franco-belge" dans la bande dessinée francophone européenne contemporaine, à travers plus d'une centaine de planches originales et de reproductions", comme l'explique le long catalogue qui sera offert aux visiteurs. Et de fait: à travers le travail, le regard et parfois les commentaires d'une quarantaine d'auteurs issus de Suisse, de France et, vu le lieu, principalement de Belgique francophone, ce Plan à 3 tente d'atteindre l'inatteignable, à savoir faire la synthèse d'une production parmi les plus foisonnantes et des plus diversifiées, dont on ressortira néanmoins avec cette certitude : la bande dessinée francophone européenne est la plus multiculturelle du monde. Et par-delà, une des plus vivantes malgré ses difficultés.
...