Lancée par le groupe Ymagis et sa filiale Eclair Inside, Celluloid Angels est le projet d'un collectif nostalgique des chefs d'oeuvres d'antan. La plateforme Web française est née afin de restaurer et rééditer les films cultes qui ont traversé les siècles sans pour autant s'adapter aux nouveaux supports numériques.

Celluloid Angels veut en effet permettre aux fervents cinéphiles de contribuer à la sauvegarde et à la restauration du patrimoine cinématographique. Chacun d'entre eux peut participer aux campagnes de crowdfunding imaginées pour chaque projet: le dernier en date concerne Le baron de l'écluse, film de Jean Delannoy avec Jean Gabin et Micheline Presle, et réserve de nombreuses surprises.

Parmi les oeuvres déjà restaurées, on compte Les tontons flingueurs de Georges Lautner, La belle marinière d'Harry Lachman ou Rue des cascades de Maurice Delbez... Une initiative de et pour les passionnés du cinéma qui veut se faire connaître internationalement afin de promouvoir la restauration de classiques et de pérenniser ceux-ci dans le monde du septième art.

Emilie Petit

Lancée par le groupe Ymagis et sa filiale Eclair Inside, Celluloid Angels est le projet d'un collectif nostalgique des chefs d'oeuvres d'antan. La plateforme Web française est née afin de restaurer et rééditer les films cultes qui ont traversé les siècles sans pour autant s'adapter aux nouveaux supports numériques.Celluloid Angels veut en effet permettre aux fervents cinéphiles de contribuer à la sauvegarde et à la restauration du patrimoine cinématographique. Chacun d'entre eux peut participer aux campagnes de crowdfunding imaginées pour chaque projet: le dernier en date concerne Le baron de l'écluse, film de Jean Delannoy avec Jean Gabin et Micheline Presle, et réserve de nombreuses surprises.Parmi les oeuvres déjà restaurées, on compte Les tontons flingueurs de Georges Lautner, La belle marinière d'Harry Lachman ou Rue des cascades de Maurice Delbez... Une initiative de et pour les passionnés du cinéma qui veut se faire connaître internationalement afin de promouvoir la restauration de classiques et de pérenniser ceux-ci dans le monde du septième art. Emilie Petit