La nuit américaine

11/01/13 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

François Truffaut signe une fantastique évocation du cinéma avec ce film dans le film devenu culte. Un classique sublimé par la musique de Georges Delerue.

La nuit américaine

© DR

COMÉDIE DRAMATIQUE DE FRANÇOIS TRUFFAUT. AVEC JACQUELINE BISSET, JEAN-PIERRE LÉAUD, JEAN-PIERRE AUMONT. 1973. ****

Ce lundi 14 janvier à 20h45 sur Arte.

Quel admirable film que celui-ci! Quel merveilleux hommage au cinéma et aux passions qu'il suscite! François Truffaut nous y emmène dans les coulisses d'un tournage aux studios de la Victorine, à Nice. C'est là qu'un réalisateur, incarné par Truffaut lui-même, est en train de filmer un mélodrame. Le film dans le film a pour personnages principaux un homme (Jean-Pierre Aumont) épris de sa belle-fille (Jacqueline Bisset), avec laquelle il veut s'enfuir. Mais son propre fils (Jean-Pierre Léaud) l'abattra, après qu'un mystérieux accident de la route eut mis fin aux jours de la bru... Chacun des acteurs amène ses propres attentes sur le plateau, ses propres élans amoureux, aussi. Mais également ses problèmes et ses insécurités qui viendront compliquer la vie au cinéaste et à son assistant (campé par Jean-François Stévenin)... Jouant à merveille des paradoxes de l'art et du réel, du faux et du vrai, Truffaut cheville sa caméra aux personnages et à leurs fêlures. Mais le personnage central de La nuit américaine (expression du jargon technique désignant une scène de nuit tournée à la lumière du jour) est bel et bien le cinéma! La musique sublime de Georges Delerue accompagne idéalement les images émouvantes d'un film à voir et à revoir.

Nos partenaires