Le LOUD Fest, feu d'artifice sonique garanti

18/12/15 à 13:29 - Mise à jour à 13:37

Source: Focus Vif

Organisé par l'ASBL Court-Circuit, LOUD correspond à la version remodelée du versant "dur" du fameux concours du même nom. Ce samedi 19 décembre au Botanique.

Le LOUD Fest, feu d'artifice sonique garanti

Electric)Noise(Machine © Jérôme Hubert

Vu d'ici, on a parfois du mal à croire que les guitares ont pu un jour truster les hit-parades -et dominer même la culture pop (au point que des fans de heavy metal décérébrés ont pu devenir des héros de cartoon -remember Beavis & Butt-Head?). Du post-metal au courant doom, en passant par le neo-sludge, on ne semble plus capable aujourd'hui que de "pogoter" en chapelles. En 2015, des disques ont pourtant continué à faire du bruit (au hasard, le dernier Baroness), tandis que la Cannibal Stage de Dour a rameuté comme d'habitude la grande foule. Autre preuve de ce que les musiques les plus "heavy" gardent la cote: le programme LOUD.

Organisé par l'ASBL Court-Circuit, LOUD correspond à la version remodelée du versant "dur" du fameux concours du même nom. Son "core business" n'a pas changé: en gros, toutes les musiques qui dépotent les tympans et raclent les gorges -metal, trash, death, trash metal, doom, hardcore, gothic, indus, black metal... "et toutes autres combinaisons". La cuvée 2015 fera l'objet d'un LOUD Fest, ce samedi 19 décembre, au Botanique de Bruxelles. Particularité: contrairement au Concours Circuit "classique", le programme LOUD ne récompense pas un grand vainqueur, mais bien... quatre groupes. Ils ont été sélectionnés à la fin de l'été dernier par un jury de professionnels, qui a dû trancher parmi les propositions récoltées depuis l'appel à candidatures lancé au mois de mai.

Les lauréats sont les suivants: Electric)Noise(Machine, projet estampillé "dead pop" (sic), qui bastonne à trois, et où la charge basse-batterie est concassée à l'électronique; Wolves Scream, quintet post-hardcore qui a déjà pas mal roulé sa bosse; Silence Is the Enemy, métalleux bruxellois aux mélodies fracassées; et Thorax, tout nouveau projet de doom, composé de deux basses et d'une batterie. Tout ce petit monde a déjà pu bénéficier de résidences dans des salles du réseau Plasma (Alhambra, Atelier Rock, Entrepôt, Magasin 4), et y jouer lors de LOUD Evenings. Il se retrouvera enfin ce samedi au Bota, à Bruxelles. Feu d'artifice sonique garanti...

LE 19/12, AU BOTANIQUE, BRUXELLES. WWW.LOUDPROGRAM.BE

Nos partenaires