Le LOUD Fest, feu d’artifice sonique garanti

Electric)Noise(Machine © Jérôme Hubert
Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

Organisé par l’ASBL Court-Circuit, LOUD correspond à la version remodelée du versant « dur » du fameux concours du même nom. Ce samedi 19 décembre au Botanique.

Vu d’ici, on a parfois du mal à croire que les guitares ont pu un jour truster les hit-parades -et dominer même la culture pop (au point que des fans de heavy metal décérébrés ont pu devenir des héros de cartoon -remember Beavis & Butt-Head?). Du post-metal au courant doom, en passant par le neo-sludge, on ne semble plus capable aujourd’hui que de « pogoter » en chapelles. En 2015, des disques ont pourtant continué à faire du bruit (au hasard, le dernier Baroness), tandis que la Cannibal Stage de Dour a rameuté comme d’habitude la grande foule. Autre preuve de ce que les musiques les plus « heavy » gardent la cote: le programme LOUD.

Organisé par l’ASBL Court-Circuit, LOUD correspond à la version remodelée du versant « dur » du fameux concours du même nom. Son « core business » n’a pas changé: en gros, toutes les musiques qui dépotent les tympans et raclent les gorges -metal, trash, death, trash metal, doom, hardcore, gothic, indus, black metal… « et toutes autres combinaisons ». La cuvée 2015 fera l’objet d’un LOUD Fest, ce samedi 19 décembre, au Botanique de Bruxelles. Particularité: contrairement au Concours Circuit « classique », le programme LOUD ne récompense pas un grand vainqueur, mais bien… quatre groupes. Ils ont été sélectionnés à la fin de l’été dernier par un jury de professionnels, qui a dû trancher parmi les propositions récoltées depuis l’appel à candidatures lancé au mois de mai.

Les lauréats sont les suivants: Electric)Noise(Machine, projet estampillé « dead pop » (sic), qui bastonne à trois, et où la charge basse-batterie est concassée à l’électronique; Wolves Scream, quintet post-hardcore qui a déjà pas mal roulé sa bosse; Silence Is the Enemy, métalleux bruxellois aux mélodies fracassées; et Thorax, tout nouveau projet de doom, composé de deux basses et d’une batterie. Tout ce petit monde a déjà pu bénéficier de résidences dans des salles du réseau Plasma (Alhambra, Atelier Rock, Entrepôt, Magasin 4), et y jouer lors de LOUD Evenings. Il se retrouvera enfin ce samedi au Bota, à Bruxelles. Feu d’artifice sonique garanti…

LE 19/12, AU BOTANIQUE, BRUXELLES. WWW.LOUDPROGRAM.BE

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content