Kendrick Lamar: ELEMENT sous influences

04/07/17 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Les clips vidéo ne sont qu'un outil de promotion parmi tant d'autres? Avec le clip d'ELEMENT, Kendrick Lamar prouve le contraire. C'est du moins ce que pense Evan Puschak alias le Nerdwriter1.

Dans sa dernière vidéo, le Nerdwriter1 se demande pourquoi les clips de Kendrick Lamar, contrairement à la plupart de ceux de ses contemporains, ajoutent du sens à la musique. Pour lui, la réponse est à chercher dans sa manière de collaborer. Les artistes avec qui il travaille semblent, en effet, donner le meilleur d'eux même sous son égide. Ceux-ci seraient choisi en fonction de leurs forces pour mettre en image le monde vu par le rappeur de Compton. Un monde où la violence fait partie du quotidien.

Il est vrai que dans l'oeuvre de Lamar, la violence est analysée sous toutes ses facettes. Que ce soit la violence subie, faite aux proches, ou encore la répression policière. Or les réalisateurs de ces clips seraient particulièrement doués pour représenter visuellement ces différentes thématiques.

Le youtubeur estime également que Lamar s'inspire du célèbre photographe de presse Gordon Parks. Tout comme son ainé, le musicien montre ce qui serait resté invisible aux yeux du grand public sans son apport. Les clips de Kendrick Lamar montreraient la réalité dans laquelle vit sa communauté, que ce soit dans les bon ou les moins bons côtés.

Le résultat final serait, toujours d'après Evan Puschak, proche d'un poème visuel complétant à merveille les paroles et la musique d'ELEMENT.

Le clip d'ELEMENT est à (re)découvrir ici:

Adrien Renkin

Nos partenaires