Édition: La Renaissance du Livre rachète Luc Pire

25/02/15 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Communiqué

À quelques jours de l'ouverture de la Foire du livre, la maison d'édition Renaissance du Livre annonce avoir repris l'intégralité des parts de la maison d'édition connue sous le nom des Éditions Luc Pire. Sa directrice, Laurence Housiaux, reste directrice de la maison d'édition.

Édition: La Renaissance du Livre rachète Luc Pire

Luc Pire, fondateur des éditions du même nom. © BELGA/Aude Vanlathem

Suite au départ de Luc Pire quelques mois après la création de la maison d'édition en 2011, Laurence Housiaux a repris la direction de la société et réalisé de nombreux succès parmi lesquels des ouvrages sur des sujets aussi variés que Pierre Rapsat, Jacqueline Harpman, le PTB, Léopold II, la Wallonie vue par les grands écrivains... Au rang de ses auteurs, on peut retrouver entre autres Jean-Luc Fonck, Sondron, Jacques Mercier, Pascal Delwit et Xavier Deutsch. La série des "romans de gare" est également à mettre à son actif.

Une telle activité en seulement trois ans d'existence était remarquable mais la société avait atteint un point critique de sa croissance, devant choisir la croissance seule ou avec un partenaire. Cette seconde option a été choisie par les actionnaires des Éditions Naimette.

Alain van Gelderen, administrateur de Renaissance sa, nous précise: "Le rapprochement est avant tout amical et résulte d'un coup de coeur réciproque. Les deux équipes se connaissent depuis longtemps et s'apprécient. L'union de leurs efforts permettra aux deux maisons d'édition de bénéficier d'évidentes synergies opérationnelles. Toutefois, il est très clair que chaque maison conservera sa ligne éditoriale en toute indépendance, ce qui induit une certaine et saine concurrence en interne."

Ce rapprochement se fait également dans le contexte de la reprise de la Société de Distribution du Livre la Caravelle (SDLC) en septembre 2014 par le groupe Renaissance. Pour la première fois sur le marché belge, des maisons d'édition belges francophones ont désormais un accès logistique direct à leur marché sans passer par des intermédiaires de distribution appartenant à la concurrence française.

Le groupe Renaissance du Livre occupe désormais 62 personnes pour un chiffre d'affaires consolidé qui devrait atteindre 17M¤ de ventes en 2015.

Nos partenaires