Bons plans sorties pour le week-end (Fête de la musique, Femmes & littérature, dernière Péniche...)

19/06/15 à 11:10 - Mise à jour à 14:56

Concerts, clubbing, ciné, scènes... Comme chaque semaine, Focus fait le tri dans l'agenda culturel.

Bons plans sorties pour le week-end (Fête de la musique, Femmes & littérature, dernière Péniche...)

Villa Dolorosa © Michel Boermans

Fête de la musique

Du 19 au 21/06, partout en FWB

Les traditions sont faites pour être respectées. Pour la 31e fois, la Fête de la musique profitera de l'arrivée officielle de l'été pour proposer près de 700 concerts, pendant trois jours, du 19 au 21 juin prochains. Ils seront répartis comme d'habitude un peu partout en Wallonie, et à Bruxelles. L'idée de base n'a pas davantage changé: celle d'un large mix des genres, grande table d'hôte musicale avec un peu de tout, et pour tout le monde, petits et grands. Impossible évidemment de répertorier ici toutes les propositions (d'autant que le "Self Service" permet à nouveau d'organiser son propre événement, chez soi). Avant de renvoyer vers le site Web, on pointera malgré tout la programmation du Cinquantenaire, où sera installé le Village de la musique, centre névralgique des festivités qui a prévu d'accueillir entre autres le highlife d'Ebo Taylor, les revenants d'Aksak Maboul, le fameux Wild Classical Music Ensemble, ou encore Camélia Jordana, etc. Le tout restant à nouveau entièrement gratuit! (LH)

www.fetedelamusique.be

--

Une dernière Péniche

Du 19 au 21/06 au quai E. Van Beneden, 4020 Liège

La péniche Inside/Out, c'est fini. L'embarcation liégeoise est en effet à vendre. Avant de larguer définitivement les amarres, l'endroit s'offre trois jours de fiesta, en se greffant sur la Fête de la musique, pour en faire voir de toutes les couleurs: groove, rock, techno, hip hop, rockabilly, punk...

www.insideoutclub.be

--

Groovalicious

Le 19/06 à la Tricoterie, 1060 Saint-Gilles

Du groove coloré, décomplexé et sans chichis, qui s'en va chercher aussi bien du côté de l'afrobeat que du highlife, tout en picorant dans les Balkans, ou en se branchant sur le funk brésilien, le dancehall jamaïcain... C'est forcément chez Groovalicious que ça se passe.

www.groovalicious.eu

--

Graspop

Du 19 au 21/06 à Dessel

Première grosse machine des festivals de l'été, le Graspop Metal Meeting fêtera cette année son 20e anniversaire avec, peut-être pour la première fois de son histoire une affiche sold-out. Il reste encore quelques tickets pour cette édition qui verra pas moins que Faith No More, Motörhead, Marilyn Manson, Alice Cooper ou Cavalera Conspiracy se partager l'affiche. Hell yeah!

www.graspop.be

--

Les femmes qui écrivent sont-elles dangereuses?

Du 19 au 21/06, lieux divers

"Les femmes qui écrivent vivent-elles dangereusement? Certaines d'entre elles -pour qui l'écriture nécessite solitude, rupture du lien social, repli dans un cercle familial choisi, souffrances intérieures exacerbées, corps négligé, mais cerveau en ébullition- manquent de pitié pour elles-mêmes, meurent jeunes, en pleine lucidité, faisant face aux terreurs suprêmes." Les femmes qui écrivent cultivent-elles un nécessaire sens du danger? Flirtent-elles davantage que les autres avec le soufre, les extrêmes et l'interdit pour y puiser matière à penser, à fictionnaliser? C'était la thèse de l'écrivain et journaliste Laure Adler dans un beau livre publié il y a quelques années (Les femmes qui écrivent vivent dangereusement, éd. Flammarion). Le sujet, loin d'être clos, inspire aujourd'hui un événement (quasi) éponyme réjouissant à Bruxelles.

Conçu à huit mains (Flagey, la Cinematek, le Centre du Film sur l'Art et le Réseau Kalame), le panorama entend rouvrir la question: qu'en est-il de cette relation passionnelle et singulière des femmes à l'écriture? Conquise de haute lutte (relire Une chambre à soi de Virginia Woolf), l'écriture au féminin s'est régulièrement incarnée dans des figures pionnières, fulgurantes, justicières. Créatures fatales et écrivains puissantes, Grisélidis Réal, Marguerite Duras, Simone de Beauvoir ou Violette Leduc ont su profondément bouleverser la donne de la féminité dans l'écriture, et faire craquer le vernis de la domination masculine sur le texte. Leurs profils seront donc logiquement conviés lors de ces trois journées thématiques, déclinées en lectures, ateliers d'écriture et conférences. Mais l'image ne sera pas en reste, puisqu'on y projettera une poignée de documentaires rares, pénétrant ici l'intimité d'un atelier d'écriture (le culte Les Lieux de Marguerite Duras de Michelle Porte), là le parcours biographique d'une penseuse qui a tout changé (Simone de Beauvoir: on ne naît pas femme de Virginie Linhart), avant de laisser place à l'écriture, filmique cette fois, de Duras, raccrochant là une rétrospective consacrée tout l'été à la réalisatrice par la Cinematek (Hiroshima mon amour, Détruire, dit-elle, Nathalie Granger). Autant de rendez-vous réflexifs, nourris et captivants sur des questions d'imaginaires, de genres, de transgressions et de libertés. Les femmes qui écrivent vivent dangereusement... Et vous? (YP)

Infos: www.flagey.be - www.cinematek.be

--

Sorties d'écoles

Outsas de l'INSAS, jusqu'au 28/06; Arts2 du 20 au 28/06, (Pas si) fragile! le 27/06, Parts, première semaine de juillet à Rosas

En juin, on fait la sortie des écoles "arts de la scène". L'Insas présente au Poche Villa Dolorosa de Rebekka Kricheldrof, spectacle dirigé par Armel Roussel. A noter aussi la section "théâtre et écriture" avec une série de lectures: Sauvez Bâtard-Régression en flashbacks de Thymios Fountas, La Maladie de la Famille M. de Nina Blanc, etc. La section "réalisation" se passe, elle, à Bozar. Le Conservatoire royal de Mons (ARTS²) fait circuler ses spectacles d'étudiants entre Mons et Bruxelles. A épingler: Dans la République du bonheur de Martin Crimp par Michaël Delaunoy, Cabaret Bouffe mené par Guy Theunissen ou encore A ce stade de la nuit de Maylis de Kerangal orchestré par Frédéric Dussenne. Au Kaaistudio's, on découvrira les talents issus des récentes sections "performance" des écoles (Cambre, Erg, Arts2) avec le projet (Pas si) Fragile! The Next Performance Art Generation. Côté danse, la première semaine de juillet, P.A.R.T.S. présente ses nouveaux talents... Sorties d'écoles: place aux nouvelles rencontres. (NA)

www.insas.be - blog.artsaucarre.be/theatre/2015 - www.kaaitheater.be - www.parts.be

--

Sorties ciné de la semaine

(les liens mènent à nos critiques)

Le film de la semaine: The Duke of Burgundy *****

The Valley of Love ***, une histoire et ses fantômes

Je suis mort mais j'ai des amis ***, un plan à la Big Lebowski

Zurich ***, road-movie insolite

Poltergeist **, un remake qui manque un peu d'esprit

The Age of Adaline **, prudent et balisé

Kidnapping Freddy Heineken **, polar échevelé

En savoir plus sur:

Nos partenaires