Rentrée ciné: 10 films qu'on attend de pied ferme (vidéos)

01/09/15 à 12:43 - Mise à jour à 12:49

Source: Focus

Spectre (Sam Mendes), Sicario (Denis Villeneuve), Youth (Paolo Sorrentino), The Lobster (Yorgos Lanthimos), The Martian (Ridley Scott)... Focus sur 10 gros morceaux qui feront l'événement dans les salles obscures durant les mois à venir.

Rentrée ciné: 10 films qu'on attend de pied ferme (vidéos)

Matt Damon dans The Martian de Ridley Scott © DR

Youth

De Paolo Sorrentino. Avec Michael Caine, Harvey Keitel, Paul Dano. Sortie: 07/10.

Inexplicablement oublié du palmarès du dernier festival de Cannes, Youth, le nouveau film de Paolo Sorrentino, prend ses quartiers dans un grand hôtel des Alpes, où se retrouvent deux amis bientôt octogénaires, Fred (Michael Caine), un compositeur, et Mick (Harvey Keitel), un réalisateur s'attelant au scénario d'un énième film. Et d'entamer en leur compagnie une déambulation sur le fil de l'existence, réflexion sur le temps qui passe trouvant dans les pensionnaires de l'établissement autant de miroirs réfléchissants. Sorrentino conjugue avec bonheur exubérance formelle et mélancolie diffuse, et désamorce une certaine tendance à pontifier par une inventivité de chaque plan. Un grand film, pour un immense duo d'acteurs... (J.F. PL.)

Journey to the Shore

De Kiyoshi Kurosawa. Avec Tadanobu Asano, Eri Fukatsu, Yu Aoi. Sortie: 30/09.

Formaliste hors pair de l'indicible, Kiyoshi Kurosawa (Charisma, Kaïro) n'est jamais aussi bon que quand il se pique de signer des oeuvres situant leurs enjeux au confluent sensible du drame humain et du cinéma de genre. Trois ans après le sublime Shokuzai, foisonnant récit choral multipliant les portraits de femmes reliées par un même trauma originel, autant dire qu'on attend son Journey to the Shore, nouvelle histoire de fantômes aux contours tragico-romantiques, avec une impatience assez énorme. (N.C.)

Sicario

De Denis Villeneuve. Avec Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin. Sortie: 14/10.

Cinéaste virtuose, Denis Villeneuve (Incendies, Prisoners) investit la frontière américano-mexicaine, cadre d'un thriller sous haute tension où un groupe d'intervention d'élite tente de faire tomber un baron de la drogue. Une opération entourée de nombreuses zones d'ombre, pour un film de genre futé, et soulevant divers enjeux moraux; un croisement efficace de Traffic et de Zero Dark Thirty, soutenu avec conviction par un casting ronflant emmené par Benicio Del Toro, Josh Brolin et Emily Blunt. (J.F. PL.)

The Lobster

De Yorgos Lanthimos. Avec Rachel Weisz, Colin Farrell, Léa Seydoux. Sortie: 28/10.

Dans un futur proche, les célibataires sont internés à L'Hôtel, où ils n'ont d'autre choix que de trouver l'âme soeur, sous peine d'être transformés dans l'animal de leur choix; une dictature du sentiment à laquelle s'opposent des résistants, les Solitaires. Auteur des radicaux Dogtooth et Alpis, le cinéaste grec Yorgos Lanthimos plonge Colin Farrell et Rachel Weisz au coeur d'une dystopie fascinante, maniant l'humour noir et la critique caustique avec un égal bonheur, pour un film bizarre et dérangeant à la fois. (J.F. PL.)

Spectre

De Sam Mendes. Avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Monica Bellucci. Sortie: 04/11.

Bientôt noir ou pas, James Bond aura en tout cas toujours les traits de Daniel Craig dans Spectre. Trois ans après le succès monstre de Skyfall, Sam Mendes rempile à la réalisation de ce nouvel épisode des aventures de l'agent secret britannique qui ressuscite la fameuse organisation criminelle internationale (SPECTRE pour Special Executive for Counter-intelligence, Terrorism, Revenge and Extortion) introduite dès 1962 dans Dr. No. Léa Seydoux et Monica Bellucci -50 ans au compteur, une première dans l'Histoire de la franchise!- campent les deux Bond Girls de service. Quant au traditionnel méchant à accent de l'entreprise, c'est le cabotin Christoph Waltz qui s'y colle. Un nouveau carton pour le matricule 007? (N.C.)

45 Years

D'Andrew Haigh. Avec Tom Courtenay, Charlotte Rampling, Geraldine James. Sortie: 25/11.

Révélé en 2011 par Weekend, le cinéaste britannique Andrew Haigh récidive aujourd'hui avec 45 Years, un drame aiguisé s'invitant dans l'intimité d'un couple, Kate et Geoff Mercer, 45 ans de vie commune. Et des certitudes qui vacillent lorsqu'une lettre leur apprend qu'on vient de retrouver le corps de Katya, premier amour de Geoff, disparue 50 ans plus tôt dans les Alpes. Un terrain fertile pour Haigh, mais aussi pour Tom Courtenay et Charlotte Rampling, magnifiques en zones de turbulences. (J.F. PL.)

The Good Dinosaur

De Bob Peterson. Sortie: 25/11.

Comme chaque nouvelle production du studio Pixar, The Good Dinosaur est attendu avec impatience par un large public amateur d'animation au top. L'idée de départ est prometteuse: et si l'extinction des dinosaures ne s'était pas produite, et que ces animaux fabuleux vivaient encore à la préhistoire humaine? Arlo, un jeune Apatosaure orphelin et peureux, fera la connaissance d'un petit garçon débrouillard, pour une aventure que réalise Peter Sohn, un animateur maison qui signe son premier long métrage. (L.D.)

The Martian

De Ridley Scott. Avec Matt Damon, Jessica Chastain, Kate Mara. Sortie: 07/10.

Matt Damon joue les astronautes en mission sur Mars dans ce film dont le héros est laissé pour mort et abandonné par son équipage sur une planète rouge où il va devoir survivre, seul... Ridley Scott est aux commandes d'un grand spectacle adapté du roman d'Andy Weir, adepte de "hard science-fiction", privilégiant un grain ultra réaliste. Le réalisateur d'Alien devrait pouvoir rendre intense et prenant ce récit de survie doublé de celui d'une audacieuse mission de sauvetage. (L.D.)

Le Fils de Saul

De Laszlo Nemes. Avec Géza Röhrig, Levente Molnar, Urs Rechn. Sortie: 04/11.

Premier film du cinéaste hongrois Laszlo Nemes, Le Fils de Saul restera comme le choc d'un festival de Cannes dont il est reparti avec un Grand Prix incontestable. Adoptant le point de vue exclusif de Saul, prisonnier juif membre du Sonderkommando, et exécuteur malgré lui des basses oeuvres au camp de concentration de Auschwitz, le film résonne de l'onde assourdissante de l'Holocauste, en une vision sidérante où règne la mort, frontale et hors-champ, en même temps qu'y subsiste une lueur d'humanité. Suffocant. (J.F. PL.)

Life

D'Anton Corbijn. Avec Dane DeHaan, Robert Pattinson, Ben Kingsley. Sortie: 23/09.

En 1955, Dennis Stock, un jeune photographe en quête de notoriété tente de convaincre James Dean, star en devenir (East of Eden n'allait sortir qu'un peu plus tard), de lui consacrer un reportage. La suite, les clichés de Times Square etc., appartient à l'Histoire... Il fallait le regard d'un Anton Corbijn, photographe d'exception avant de devenir le réalisateur talentueux de Control -le portrait de Ian Curtis, autre icône de la pop culture- et A Most Wanted Man, pour embrasser leur histoire. Plus qu'un biopic classique, Life est le film sensible de leur relation, inscrite dans les plis de la légende. Vintage et classieuse, une oeuvre enivrante, à laquelle Robert Pattinson et Dane DeHaan apportent une présence plus magnétique que mimétique. (J.F. PL.)

Préjudice/D'Ardennen

Mon premier ouvrira le Festival de Namur (du 2 au 9 octobre), mon second le Festival de Gand (du 13 au 24 octobre): Préjudice et D'Ardennen illustrent bien cette nouvelle vague de films belges signés de jeunes réalisateurs et s'ouvrant au public avec un désir de partage affirmé. Antoine Cuypers narre dans Préjudice une réunion de famille où l'annonce de la future maternité de sa soeur suscite chez Cédric (qui vit toujours chez ses parents) des sentiments bien différents de l'allégresse supposée. Sur fond de réflexion sur la différence, sur les faux-semblants et sur ce qu'une famille est prête à faire pour préserver son unité, le film réunit Nathalie Baye, Arno Hintjens, Thomas Blanchard et Ariane Labed (la formidable interprète de Fidelio, l'odyssée d'Alice).

Robin Pront inscrit pour sa part D'Ardennen dans le cadre du film de genre, du thriller en l'espèce. Un "home jacking" particulièrement brutal tourne mal et un des deux agresseurs doit abandonner son frère et complice sur place. Quand ce dernier sortira de prison, quelques années plus tard, les retrouvailles n'iront pas vraiment de soi... Une autre affaire de famille, pour un film que les programmateurs pointus de Gand ont préféré à de plus riches productions internationales. Comme à Namur, le cinéma belge prend la tête, et c'est bien! (L.D.)

LES PLUS ATTENDUS DE LA RÉDACTION

Jean-François Pluijgers

  • Youth (07/10) de Paolo Sorrentino
  • The Lobster (28/10) de Yorgos Lanthimos
  • A Perfect Day (21/10) de Fernando Leon de Aranoa
  • Spectre (04/11) de Sam Mendes
  • Our Little Sister (18/11) de Hirokazu Kore-eda

Louis Danvers

  • Le Fils de Saul (04/11) de Laszlo Nemes
  • The Lobster (28/10) de Yorgos Lanthimos
  • Le Challat de Tunis (16/09) de Kaouther Ben Hania
  • Much Loved (14/10) de Nabil Ayouch
  • Crimson Peak (11/11) de Guillermo Del Toro

Nicolas Clément

  • Journey to the Shore (30/09) de Kiyoshi Kurosawa
  • Trainwreck (18/11) de Judd Apatow
  • The Lobster (28/10) de Yorgos Lanthimos
  • Avril et le Monde Truqué (11/11) de Franck Ekinci et Christian Desmares
  • Youth (07/10) de Paolo Sorrentino

Nos partenaires