Prisoners

01/10/13 à 15:46 - Mise à jour à 08/10/13 à 09:56

Source: Focus Vif

POLAR NOIR | L'admirable autant que tourmenté Incendies (avec une prodigieuse Lubna Azabal) avait imposé le Canadien Denis Villeneuve au nombre des réalisateurs les plus prometteurs de ces dernières années.

Prisoners

Prisoners - Hugh Jackman et Paul Dano © DR

Son nouveau film porte le pavillon d'un grand studio hollywoodien, la Warner, mais possède bien le grain, l'âpreté, la complexité d'émotion désormais espérés d'une oeuvre portant la signature du natif de Trois-rivières, au Québec. Prisoners nous emmène dans une banlieue modeste et un peu grise de Boston. C'est là que vivent deux couples amis et leurs enfants. Un jour où ils déjeunent ensemble, les plus jeunes, des fillettes âgées de 6 ans, quittent la maison des uns pour aller chercher quelque chose dans la maison des autres. Elles ne reviendront pas... Un policier déterminé (Jake Gyllenhaal) est chargé de l'enquête. Et un suspect (Paul Dano) est rapidement arrêté. Mais sans qu'on ait le moindre élément sur le sort des gamines. Quand l'absence de preuves conduit à relâcher le suspect, un des pères dévastés (Hugh Jackman) va péter les plombs... Le fort scénario de Prisoners, écrit par Aaron Gusikowski, a failli être porté à l'écran par Bryan Singer avec Mark Wahlberg dans le rôle du papa vengeur. On cita ensuite Leonardo DiCaprio, et Michael Fassbender. Film de commande, donc, pour un Villeneuve qui n'en marque pas moins de sa personnalité une oeuvre intense et violente (moralement, physiquement), une plongée en enfer d'un suspense et d'une résonance humaine peu banals.

  • POLAR NOIR DE DENIS VILLENEUVE. AVEC HUGH JACKMAN, JAKE GYLLENHAAL, PAUL DANO. 2H26. SORTIE: 02/10.

Nos partenaires