James Cameron, Harvey Weinstein et un Oscar (presque) dans la figure

29/11/17 à 12:05 - Mise à jour à 13:46

Lors de la cérémonie de 1998, qui a sacré Titanic avec onze statuettes remportées, son réalisateur a failli se battre avec le producteur aujourd'hui accusé d'avoir commis de multiples agressions sexuelles. Il revient sur cette anecdote dans une interview pour Vanity Fair.

James Cameron, Harvey Weinstein et un Oscar (presque) dans la figure

James Cameron, Oscar du meilleur film en 1998 pour Titanic. © REUTERS

Le 23 mars 1998 signe le succès aux Oscars de Titanic, sacré meilleur film et meilleur réalisateur entre autres, mais également de Will Hunting, produit par Harvey Weinstein et lauréat du meilleur scénario. Le cinéaste James Cameron détaille aujourd'hui avoir été hors de lui en coulisses et a "failli se battre" avec Weinstein, désormais célèbre pour ses agressions et son trafic sexuel.

Le cofondateur de Miramax aurait commencé à vanter ses mérites en tant que producteur: "Harvey est venu vers moi pour me serrer joyeusement la main". Mais le réalisateur d'Avatar savait que le producteur avait malmené son ami depuis plusieurs années Guillermo Del Toro (Hellboy) lors du tournage de Mimic en 1997: "Il était là, tout fier, en train de me dire à quel point il était bon pour les artistes. Moi, j'avais entendu l'inverse de la part d'un ami, alors je lui ai répondu que de mon point de vue, il était néfaste aux artistes. Je lui ai lu des chapitres et des versets sur ce que je pensais de sa bonté. C'est là qu'est née la dispute."

Cette histoire, vieille de vingt ans, a eu lieu lors d'une pause publicitaire pendant la cérémonie: "Cela s'est passé à l'étage principal [du théâtre]. La musique a repris pour nous indiquer qu'on devait rejoindre nos sièges. Les gens autour de nous disaient 'Ne vous battez pas ici! Pas là!', comme si c'était OK de le faire dans le parking, mais pas en direct pendant que la musique retentissait, vous voyez?"

La bagarre n'a donc pas réellement eu lieu mais James Cameron a déclaré qu'il regrettait de ne pas avoir frappé Harvey Weinstein avec son Oscar, comme il avait l'intention de le faire à cet instant précis.

Alors que le producteur croule sous les enquêtes ouvertes à son propos, le cinéaste canadien est actuellement en plein tournage des suites d'Avatar, en Nouvelle-Zélande.

Nos partenaires