[Critique ciné] L'Empereur, du velours dans la neige

14/02/17 à 13:59 - Mise à jour à 13:58

Source: Focus Vif

DOCUMENTAIRE | Suite un peu trop évidente du triomphal La Marche de l'Empereur, le spectacle est aussi charmant qu'intéressant.

[Critique ciné] L'Empereur, du velours dans la neige

On s'émerveille aux images (tournées au format 4K) de banquise qui se fracture, de manchots résistant au vent le plus glacial et -surtout- aux scènes de plongée absolument superbes. Mais un sentiment de déjà-vu amoindrit le plaisir pris à la vision du nouveau film de Luc Jacquet. Suite un peu trop évidente du triomphal La Marche de l'Empereur (2005), le spectacle est certes aussi charmant qu'intéressant. Mais ce récit de la fin de "règne" d'un manchot quadragénaire et des premiers pas vers l'indépendance de son (très mignon) poussin n'évite pas la répétition. Lambert Wilson prête sa voix au narrateur avec son efficacité habituelle. Du velours dans la neige!

De Luc Jacquet. 1h24. Sortie: 15/02. ***

Nos partenaires