Le dubstep, cette musique de débiles mentaux

Pour l’émission Kollektivet de TV2, en Norvège, six comédiens retracent l’histoire (fictive, bien sûr) du courant dubstep, qui puiserait son origine dans un asile psychiatrique. Crânes fracassés contre les murs, borborygmes et gémissements divers au programme. Skrillex et Nero n’ont qu’à bien se tenir.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici