Critique

Khaos

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

DOCUMENTAIRE | Sous-titré Les visages humains de la crise grecque, ce documentaire nous plonge dans la réalité d’une rue vibrante de révolte plus que de désespoir.

DOCUMENTAIRE D’ANA DUMITRESCU. 1H30. SORTIE: 13/03. ***

DOCUMENTAIRE | Sous-titré Les visages humains de la crise grecque, ce documentaire nous plonge dans la réalité d’une rue vibrante de révolte plus que de désespoir. Erudits ou modestes, engagés politiquement ou non, des gens témoignent de leurs problèmes de survie, avec des salaires amputés, un chômage qui grimpe. Ils clament aussi leur colère, dénonçant plus volontiers l’Allemagne (en tête des chantres de l’austérité) que les responsables nationaux. Si le film d’Ana Dumitrescu prend parfois l’allure d’un grand micro-trottoir, et s’il évite curieusement d’évoquer les immunités fiscales de certaines catégories (l’Eglise ne paye pas d’impôts, les armateurs non plus…), il a le grand mérite de refléter l’état très inquiétant d’un berceau de la démocratie doutant de plus en plus de cette dernière. Au point de nourrir les extrémismes de tout bord, et de laisser augurer de violents lendemains.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content