Critique

[critique ciné] La Fine Fleur: savoureux

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Un rôle sur mesure pour Catherine Frot.

Créatrice de roses concevant son métier comme un art, Eve Vernet (Catherine Frot) subit la concurrence toujours plus féroce des établissements Lamarzelle, champions de la culture industrielle de fleurs. Au bord de la faillite, elle se résout à engager trois employés en insertion dénués de qualification afin de tenter de sauver l’entreprise familiale… Lorgnant gentiment du côté de La Part des anges de Ken Loach, cette comédie sociale de Pierre Pinaud (Parlez-moi de vous), si elle ne fait pas l’économie de bons sentiments, ne manque assurément pas de saveur. Elle vaut par ailleurs à l’omniprésente Catherine Frot un emploi sur mesure en horticultrice plutôt carrée, tout en révélant l’excellent Melan Omerta.

Comédie. De Pierre Pinaud. Avec Catherine Frot, Olivia Côte, Melan Omerta. 1h34. sortie: 30/06. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content