Critique

[Critique ciné] Free State of Jones, soigné mais prévisible

Matthew McConaughey dans Free State of Jones, de Gary Ross. © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FILM HISTORIQUE | Véridique, l’épisode situé pendant et juste après la guerre civile américaine (dite de Sécession) méritait de nous être conté.

Un déserteur de l’armée sudiste y joua les Robins des Bois dans les marais du Mississippi avec une bande de rebelles, défiant la soldatesque tout en accueillant les esclaves noirs en fuite. Matthew McConaughey tient fort bien le rôle moteur d’un film très estimable, mais passant sa reconstitution historique à la moulinette de bonnes intentions parfois pesamment exprimées. Au point de réduire l’impact d’un spectacle soigné mais trop prévisible.

DE GARY ROSS. AVEC MATTHEW MCCONAUGHEY, GUGU MBATHA-RAW, MAHERSHALA ALI. 2H19. SORTIE: 14/09. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content