Peter Brook, légende du théâtre, est décédé à 97 ans

Peter Brook © Getty
FocusVif.be Rédaction en ligne

Le Britannique Peter Brook, légende du théâtre et un des metteurs en scène les plus influents du XXe siècle, est décédé samedi à l’age de 97 ans, a appris dimanche l’AFP auprès de son entourage, confirmant une information du Monde.

Le maître de théâtre, né en Grande-Bretagne mais qui a mené une grande partie de sa carrière en France, à la tête de son théâtre parisien Les Bouffes du Nord, avait réinventé l’art de la mise en scène en privilégiant des formes épurées au lieu des décors traditionnels.

C’est à la fin des années 60, après des dizaines de succès, dont de nombreuses pièces de Shakespeare, et après avoir dirigé les plus grands – de Laurence Olivier à Orson Welles -, qu’il décide de s’installer en France où il entame sa période expérimentale marquée par la théorie de « l’espace vide ».

C’est dans ce pays également qu’il monte des pièces monumentales nourries d’exotisme et avec des acteurs de différentes cultures.

Sa pièce la plus connue est « Le Mahabharata », épopée de neuf heures de la mythologie hindoue (1985), adaptée au cinéma en 1989.

Dans les années 90, lorsqu’il triomphe au Royaume-Uni avec « Oh les beaux jours » de Samuel Beckett, les critiques le saluent comme « le meilleur metteur en scène que Londres n’a pas ».

Après une aventure de plus de 35 ans aux Bouffes du Nord, Peter Brook quitte la direction du théâtre en 2010, à 85 ans, tout en continuant d’y monter des mises en scène, jusqu’à récemment.

Partner Content