Critique | Musique

Phosphorescent – Muchacho

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

POP | Quelques arrangements synthétiques douteux mis à part, Muchacho fait à nouveau scintiller la voix et les mille talents de Phosphorescent.

PHOSPHORESCENT, MUCHACHO, DISTRIBUÉ PAR DEAD OCEANS/KONKURRENT. ***

POP | Quelques arrangements synthétiques douteux mis à part (les deux titres d’ouverture sont franchement dispensables), Muchacho fait à nouveau scintiller la voix et les mille talents de Phosphorescent. Surprise passée (Ride On / Right On en est une plutôt bonne), trompettes sorties (A Charm / A Blade), Matthew Houck redevient ce singer/songwriter rare, à la voix à tomber, qui arrose les racines de la musique américaine. Phosphorescent retrouve des couleurs.

Partner Content