Guy Verstraeten
Guy Verstraeten Journaliste télé

22.50 LA DEUX

PRÉSENTÉ PAR MANU CHAMPAGNE ET SOPHIE FRISON.

En juillet 2002, sur la scène des Francofolies de Spa, Conviviale Poursuite poussait un dernier soupir en forme de best-of. Sorte de Taratata du moins nanti bercée par le ton paternel de Philippe Longtain (qui produit ce D6BELS on stage), l’émission fermait alors la dernière page en date du live à la RTBF. Sept ans plus tard, voilà que La Deux réitère l’expérience, dans un contexte un peu grisâtre pour l’industrie du disque: dans sa présentation du concept, la chaîne publique annonce d’ailleurs, sans fausse pudeur, répondre « à un besoin de visibilité de la profession, qui se réjouit déjà de l’initiative ». Alors, D6BELS on stage, nouvel outil de propagande pour les artistes estampillés « Communauté française » et sponsorisés par le service public? Probablement un peu. Mais c’est de bonne guerre.

Dans ce premier numéro, la présence au générique des obligatoires Suarez, des revenants Alec Mansion-Jean-Pierre Mader et de la prometteuse Claire Denamur le prouve: l’émission devra prendre de l’épaisseur pour attirer des pointures moins prévisibles. Cela dit, quelles que soient ses qualités et imperfections, D6BELS on stage réservera certainement de bons moments de musique télévisée.

Aux commandes de ce nouvel opus ertébéen, l’habitué de D6BELS – une émission mère qui poursuit par ailleurs sa route normalement – Manu Champagne sera accompagné par un nouveau visage, la jeune Sophie Frison, fille de l’excellent comédien Jean-Claude Frison. Elle fera ses armes dans un duo que l’on imagine pétillant.

EN LIVE DE LA FERME

Chaque premier jeudi du mois, sur le coup de 22.45, D6BELS on stage investira donc les formes champêtres de la Ferme du Biéreau, à Louvain-la-Neuve. C’est là, dans une salle « pas trop petite, pas trop grande » que les artistes s’accrocheront au micro, à l’instar de trois chroniqueurs plutôt enthousiasmants: Marc Isaye et son blind-test-dada-rock-de-légende, Serge Mpata pour les musiques « urbaines » et Sylvestre Defontaine pour la séquence liée à l’émission radio Pure Démo. L’aspect trans-médias fait ainsi partie des innovations notables du programme, si l’on se réfère au passé des Conviviale Poursuite et autres Folllies (Gilles Verlant à la fin des années septante): l’émission sera retransmise sur Pure FM et surtout sur le Web, où des internautes pourront poster leurs compositions. Les meilleures seront sélectionnées et diffusées. Bonne idée.

Guy Verstraeten

Partner Content