Nous Deux roman-photo et autres écrits pour Jean Eustache

Comme le dit l’éditeur Tristram, ces textes “nous apparaissent aujourd’hui avec la force d’œuvres littéraires à part entière”. Mais vous trouverez peut-être bien ce nouveau livre de Sylvie Durastanti au rayon cinéma de votre librairie: par un heureux hasard, ceux-ci constituent une sorte de prélude à la ressortie prochaine de la filmograhie, jusque-là quasi invisible, de Jean Eustache, ainsi qu’à la projection en grande pompe et en copie neuve de son film culte La Maman et la Putain au prochain Festival de Cannes. Sylvie Durastanti fut la dernière compagne de Jean Eustache. Pour lui, elle écrivit trois scénarios. Il en tourna un ( Offre d’emploi), mais mourut avant de s’attaquer aux deux autres, ici restitués. Dans le saisissant Un moment d’absence, qu’on aurait rêvé de voir tourné, un homme dort dans “le mouroir personnel qu’il s’est aménagé”. Cerné par toutes sortes de machines, il ne semble pourtant pas près de se réveiller. Nous Deux roman-photo conte une passion amoureuse qu’on n’aurait guère été surpris de voir apparaître dans La Maman et la Putain. Jeanne y est traductrice, comme Durastanti; Charles, lui, est cinéaste, et ne tourne que très peu… Un troisième texte passionnant complète le recueil. L’autrice y explique comment et pourquoi elle a écrit pour le réalisateur, non sans rétablir quelques vérités à son sujet. Un avant-goût de la “Saint-Eustache” à venir, doublé d’une nouvelle ration des écrits épatants de Sylvie Durastanti. On est verni.

De Sylvie Durastanti, éditions Tristram, 150 pages.

9

Partner Content