Depuis un fameux concours culinaire télévisé, Thierry Marx est probablement plus connu pour son bagou que pour ses recettes étoilées. Ce que l'on sait moins, c'est que le cordon-bleu, loin des projos, transmet le métier à des prisonniers, entre les quatre murs du bagne. Sincèrement soucieux d'offrir un projet de vie à ceux qui retrouvent la liberté. C'est que le gaillard a poussé dans une cité plutôt rude et qu'il estime, avec gratitude, que la cuisine l'a éloigné des embrouilles. Le voici embarqué, pour les besoins d'une série documentaire, dans un tour d'Europe des établissements pénitentiaires qui fait escale à la prison d'Andenne. Le grand chef, en se mêlant sans crainte ni préjugé aux locataires et aux geôliers, incite le respect et les confidences. Bien au-delà d'une simple leçon de gastronomie, l'émission emporte l'adhésion, surprend et instruit tant sur l'univers carcéral que sur les relations humaines qui s'y tissent. Réunir directeur et détenus autour d'un providentiel dîner relevait de la gageure. Pari réussi, maintenant: à table...

DOCUMENTAIRE DE LIONEL LANGLADE.

Ce mercredi 21 octobre à 22h15 sur La Une.

Depuis un fameux concours culinaire télévisé, Thierry Marx est probablement plus connu pour son bagou que pour ses recettes étoilées. Ce que l'on sait moins, c'est que le cordon-bleu, loin des projos, transmet le métier à des prisonniers, entre les quatre murs du bagne. Sincèrement soucieux d'offrir un projet de vie à ceux qui retrouvent la liberté. C'est que le gaillard a poussé dans une cité plutôt rude et qu'il estime, avec gratitude, que la cuisine l'a éloigné des embrouilles. Le voici embarqué, pour les besoins d'une série documentaire, dans un tour d'Europe des établissements pénitentiaires qui fait escale à la prison d'Andenne. Le grand chef, en se mêlant sans crainte ni préjugé aux locataires et aux geôliers, incite le respect et les confidences. Bien au-delà d'une simple leçon de gastronomie, l'émission emporte l'adhésion, surprend et instruit tant sur l'univers carcéral que sur les relations humaines qui s'y tissent. Réunir directeur et détenus autour d'un providentiel dîner relevait de la gageure. Pari réussi, maintenant: à table...