57 ans après les Jeux de Tokyo qui ont fait du judo un sport olympique à l'automne 1964, les J.O. japonais de 2020, repoussés à 2021, accueilleront pour la première fois cet été le surf. Comment la société a-t-elle changé entre ces de...

57 ans après les Jeux de Tokyo qui ont fait du judo un sport olympique à l'automne 1964, les J.O. japonais de 2020, repoussés à 2021, accueilleront pour la première fois cet été le surf. Comment la société a-t-elle changé entre ces deux olympiades au pays du Soleil-Levant? Quel rôle a joué le sport dans ces mutations? Notamment dans les rapports entre les hommes et les femmes. C'est tout le sujet de ce documentaire réalisé par Philippe Cornet. Entre des souvenirs de Gaston Roelants, médaillé d'or du 3000 mètres steeple aux Jeux de Tokyo, l'interview d'une surfeuse et d'une judokate, les propos de journalistes et de sociologues, une promenade en bord de mer et une visite au dojo, Sea, Sex and sports revient aussi sur les "Sorcières de l'Orient", un groupe de jeunes ouvrières qui se sont hissées au sommet du volley-ball mondial et étaient entraînées par un ancien membre de l'armée impériale japonaise (un autre documentaire entièrement consacré au sujet sortira bientôt en salles). Une réflexion un peu éparse à la première personne, habillée par la musique de Commander Spoon et de Thamel.