Les codes du polar noir scandinave et du thriller fantastique hantent cette coproduction franco-belge, qui ne parvient toutefois pas à les manier avec la subtilité et la profondeur nécessaires malgré ses prémisses: une ville de bor...

Les codes du polar noir scandinave et du thriller fantastique hantent cette coproduction franco-belge, qui ne parvient toutefois pas à les manier avec la subtilité et la profondeur nécessaires malgré ses prémisses: une ville de bord de mer sans géographie ni âme qui ne paraissent damnées, et des personnages intrigants joués par des acteurs de talent. Louise (Marine Vacth) est une jeune journaliste sombre mais ambitieuse qui enquête, bravant les ordres de sa hiérarchie, sur un mal mystérieux livrant des inconnus -un banquier, une mère de famille, une petite frappe des cités- aux flammes. Elle croise le chemin de Gabriel (Olivier Gourmet), psychiatre endeuillé par la mort de son jeune fils, dont certains patients nourrissent un rapport problématique avec le feu. Après une valse- hésitation durant laquelle le récit s'enlise dans les clichés, le duo poursuit une enquête qui semble toujours hésiter entre la condamnation et la valorisation d'une justice expéditive, la cause des oppresseurs et des opprimés, le social et le surnaturel.