Le réalisateur-scénariste d'Été violent, de La Fille à la valise et de Journal intime s'était fait le chroniqueur intimiste des élans amoureux et du désespo...

Le réalisateur-scénariste d'Été violent, de La Fille à la valise et de Journal intime s'était fait le chroniqueur intimiste des élans amoureux et du désespoir existentiel, le poète inspiré des sentiments tristes. Il le prouve encore en 1972 avec Le Professeur, où Alain Delon incarne avec un douloureux charisme un enseignant trentenaire irrésistiblement attiré par une de ses élèves (Sonia Petrovna), âgée de 19 ans et qui semble éprouver un mal de vivre comparable au sien. Une version restaurée et augmentée (director's cut) rend justice à cette oeuvre d'une sombre beauté, au nihilisme poignant, qu'accompagne idéalement la trompette déchirante de Maynard Ferguson.