Les vidéos seront disponibles sur les smartphones équipés du système d'exploitation Android de Google et de l'iOS d'Apple dans quatre pays, à savoir les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la Suède.

Le directeur général de la plateforme, Daniel Ek, avait annoncé dès mai l'arrivée de la vidéo sur Spotify mais n'avait pas donné d'échéance. Il avait, à l'époque, indiqué que l'offre serait bâtie sur des partenariats avec plusieurs grandes chaînes américaines, la télévision publique britannique BBC et le groupe de médias alternatif Vice Media, entre autres.

Il s'agira essentiellement de formats courts, sans publicité, accessibles à tous sans abonnement, mais destinés aux amateurs de musique, qui forment la clientèle de Spotify, a expliqué au Wall Street Journal le vice-président en charge du produit, Shiva Rajaraman. Certains des partenaires développeront du contenu spécifiquement pour Spotify, selon le quotidien.

Dans l'immédiat, la plateforme conçoit cette offre vidéo comme un moyen d'élargir son audience et d'amener les utilisateurs actuels de Spotify à passer plus de temps sur son application, selon le Wall Street Journal.

La décision de Spotify intervient dans un paysage où les grands acteurs tentent de se positionner sur les deux créneaux de l'image et de la musique en ligne. YouTube a annoncé en novembre qu'il se lançait dans la musique en streaming, tandis que la plateforme Tidal propose désormais des séries télévisées produites en exclusivité.

Spotify reste le numéro un mondial de la musique en ligne, avec 75 millions d'utilisateurs réguliers dont 20 millions sont abonnés.

Les vidéos seront disponibles sur les smartphones équipés du système d'exploitation Android de Google et de l'iOS d'Apple dans quatre pays, à savoir les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la Suède.Le directeur général de la plateforme, Daniel Ek, avait annoncé dès mai l'arrivée de la vidéo sur Spotify mais n'avait pas donné d'échéance. Il avait, à l'époque, indiqué que l'offre serait bâtie sur des partenariats avec plusieurs grandes chaînes américaines, la télévision publique britannique BBC et le groupe de médias alternatif Vice Media, entre autres.Il s'agira essentiellement de formats courts, sans publicité, accessibles à tous sans abonnement, mais destinés aux amateurs de musique, qui forment la clientèle de Spotify, a expliqué au Wall Street Journal le vice-président en charge du produit, Shiva Rajaraman. Certains des partenaires développeront du contenu spécifiquement pour Spotify, selon le quotidien.Dans l'immédiat, la plateforme conçoit cette offre vidéo comme un moyen d'élargir son audience et d'amener les utilisateurs actuels de Spotify à passer plus de temps sur son application, selon le Wall Street Journal.La décision de Spotify intervient dans un paysage où les grands acteurs tentent de se positionner sur les deux créneaux de l'image et de la musique en ligne. YouTube a annoncé en novembre qu'il se lançait dans la musique en streaming, tandis que la plateforme Tidal propose désormais des séries télévisées produites en exclusivité.Spotify reste le numéro un mondial de la musique en ligne, avec 75 millions d'utilisateurs réguliers dont 20 millions sont abonnés.