Durant douze minutes de show à Miami en Floride, les pop-stars latinos accompagnées de troupes de danseurs ont passé en revue leurs morceaux les plus populaires, à grand renfort de déhanchés, paillettes, jeux de lumière et effets pyrotechniques. La Colombienne Shakira a ouvert le spectacle, interprétant ses titres cultes comme Whenever, Wherever et Hips Don't Lie, avant de céder la place à l'Américaine aux racines portoricaines JLo, qui a revisité ses plus grands tubes dont Jenny From the Block et Let's Get Loud.

L'artiste, qui a vendu des dizaines de millions d'albums dans le monde, dont 10 millions rien qu'aux Etats-Unis, a enchaîné avec une chorégraphie lascive de pole dance avant de se draper dans une large cape à plumes aux couleurs du drapeau américain. Les deux icônes ont enfin partagé le podium pour clôturer un des shows les plus regardés aux USA, qui cette année a fait la part belle à la culture latino-américaine. L'an passé, le choix du groupe pop rock Maroon 5 n'avait pas rencontré de franc succès. La mi-temps en musique du Super Bowl, championnat remporté cette saison par Kansas City, est le point d'orgue d'un évènement qui attire des dizaines de millions de spectateurs américains chaque année.

Durant douze minutes de show à Miami en Floride, les pop-stars latinos accompagnées de troupes de danseurs ont passé en revue leurs morceaux les plus populaires, à grand renfort de déhanchés, paillettes, jeux de lumière et effets pyrotechniques. La Colombienne Shakira a ouvert le spectacle, interprétant ses titres cultes comme Whenever, Wherever et Hips Don't Lie, avant de céder la place à l'Américaine aux racines portoricaines JLo, qui a revisité ses plus grands tubes dont Jenny From the Block et Let's Get Loud. L'artiste, qui a vendu des dizaines de millions d'albums dans le monde, dont 10 millions rien qu'aux Etats-Unis, a enchaîné avec une chorégraphie lascive de pole dance avant de se draper dans une large cape à plumes aux couleurs du drapeau américain. Les deux icônes ont enfin partagé le podium pour clôturer un des shows les plus regardés aux USA, qui cette année a fait la part belle à la culture latino-américaine. L'an passé, le choix du groupe pop rock Maroon 5 n'avait pas rencontré de franc succès. La mi-temps en musique du Super Bowl, championnat remporté cette saison par Kansas City, est le point d'orgue d'un évènement qui attire des dizaines de millions de spectateurs américains chaque année.