Record Store Day: les 10 immanquables de Focus

Record Store Day: les 10 immanquables de Focus
© Getty Images/iStockphoto

Le Record Store Day n'est pas qu'une machine à fric, un bazar de frimeurs, un attrape-collectionneurs, le jour des spéculateurs et des vinyles de couleur. Les prix sont souvent prohibitifs, les contenus de moins en moins exceptionnels et les labels profitent plutôt bien de cette journée des disquaires. En attendant, le 20 avril, ce sera quand même l'occasion de débusquer des raretés et de beaux objets soignés qu'on peut sans sourciller mettre sur sa cheminée. Sélection.

CHEZ CAROLINE, COOK & BOOK, GOUPIL-O-PHONE, HORS SÉRIE, PÊLE-MÊLE, THE COLLECTOR (BRUXELLES), LIVRE AUX TRÉSORS (LIÈGE), BLACK RECORDS, CD BUTTEK (LUXEMBOURG), PARK MUSIC (ARLON), JUKEBOX, LIDO MUSIQUE (NAMUR), PÊLE-MÊLE WATERLOO. WWW.RECORDSTOREDAY.COM

Julien Broquet

Le Franco-Belge: Françoiz Breut/Fránçois and the Atlas Mountains

En Belgique aussi, on se met à sortir des objets exceptionnels pour la journée du Magasin de disque. La confiserie musicale Caramel Beurre Salé (label/booking/management) et Pias proposent pour l'occasion un split 45 Tours original. Un morceau inédit de la Française Françoiz Breut, La fille des eaux, et une reprise de l'une de ses chansons, L'ennemi Invisible, par d'autres Français. Ceux de Fránçois & The Atlas Mountains (elle avait donné de la voix sur leur dernier album). Pour la petite histoire, la pochette artisanale du disque est signée Breut herself.

La réédition: Orange Juice

Les quatre albums, épuisés, d'Orange Juice, le mythique groupe post-punk d'Edwyn Collins (oui le gominé qui chantait I've Never Met A Girl Like You Before), réapparaissent dans leur format original en vinyle pour ce jour de fête. Pressez-vous. Les magasins ont beau disposer à leur guise des invendus, You Can't Hide Your Love Forever, Rip It Up, Texas Fever et The Orange Juice ne devraient pas s'éterniser dans les rayons.

Le split: Jacco Gardner/Resonars/Mmoss/Maston

Après avoir sorti l'un des meilleurs disques de l'année, un premier album, Cabinet of Curiosities, l'introduisant comme le fils caché de Syd Barrett, Jacco Gardner nous réserve une autre jolie surprise pour le Record Store Day. Le Hollandais reprend Always on My Mind de Billy Nicholls sur un intriguant split vinyle qui verra les Resonars réinventer Fairport Convention (It's Alright Ma, It's Only Witchcraft). Mmoss s'attaquer aux Everly Brothers (Cathy's Clown) et Maston aux Kinks (I Go To Sleep).

L'hommage: Stephen Malkmus vs Can

Stephen Malkmus n'a jamais caché son amour pour le krautrock de Can. Du 30 novembre au 2 décembre dernier, à Cologne, le leader de Pavement se retrouvait comme Alexis Taylor (Hot Chip), Deerhoof et Ian Svenonius (The Make Up) à fêter le temps d'un week-end le 40e anniversaire de l'un de ses albums préférés: le légendaire Ege Bamyasi (1972). "Disque, disait-il, que j'ai écouté tous les soirs avant d'aller me coucher pendant trois ans." Sa prestation en compagnie du groupe Von Spar est immortalisée sur 3500 disques, verts aux Etats-Unis, rouges en Europe. Et la pochette est signée David Shrigley. Clippeur pour Blur et Bonnie Prince Billy dont David Byrne, Grizzly Bear et les Liars ont mis un livre en musique (Worried Noodles).

L'inédit: Brian Jonestown Massacre

Black Rebel Motorcycle Club, Warlocks... On ne compte plus les groupes dont l'un ou l'autre membre a transité par le Brian Jonestown Massacre. En décembre 2012 et janvier 2013, leur génie timbré Anton Newcombe a enregistré quelques chansons à Berlin. Limité à 2000 exemplaires numérotés sur des vinyles mauves transparents, Fist Full Of Bees/Food for Clouds est marqué par la folie du vrai héros de Dig! (le rockumentaire partagé par le lascar avec les Dandy Warhols) et des influences orientales. Au programme quatre chansons dont deux cachées.

Le come-back: Girls in Hawaii

Ça y est. C'est le grand retour des Girls in Hawaii. Avant des concerts à Brighton (au festival Great Escape), au Pukkelpop, le 16 août, et en Chine (quatre dates prévues pour la fin juin), puis surtout la sortie d'un nouvel album en septembre, le premier depuis Plan Your Escape qui remonte à 2008, les Girls dévoileront Misses, un EP de quatre pistes, à l'occasion du Record Store Day. Outre Misses et son remix par Cupp Cave, le vinyle contiendra deux titres enregistrés à la maison.

Le remix: Nicolas Jaar vs Brian Eno et Grizzly Bear

Chez Warp aussi, on sait célébrer les magasins de disques. Curiosité de ce 20 avril, les deux remixes que signe Nicolas Jaar pour l'occasion. L'Américain se penche sur des titres de Brian Eno, Lux, et de Grizzly Bear, Sleeping Ute, apparus dans le catalogue du label l'an dernier. Et pourquoi pas dans le fond?

L'étrangeté: Flaming Lips

En 2011, la bande à Wayne Coyne avait revisité le concept avec une chanson découpée en 12 vidéos sur Youtube... Les Flaming Lips rééditent sur support vinyle en ce 20 avril leur fameux Zayreeka. Sorti en 1997 sur quatre disques différents à écouter simultanément en quête d'effet quadriphonique. Vous avez dit givrés?

Le teaser: MGMT

Pour faire patienter d'ici l'arrivée de leur troisième album, normalement prévu pour juin, Andrew VanWyngarden et Ben Goldwasser ont choisi de balancer une cassette single (avec un code de téléchargement pour ceux qui n'ont plus de walkman et ne roulent pas en taudis des années 80). L'objet so vintage contiendra entre autres Alien Days qui figurera sur le successeur, produit par Dave Fridmann, de Congratulations.

Le picture disc: Nick Cave and the Bad Seeds

Last but not least. Sa majesté Nick Cave est de la fête. L'Australien et ses mauvaises grai-nes proposent un morceau original, Animal X, enregistré lors des sessions ayant accouché de leur dernier album: Push the Sky Away. Ce collector est un picture disc.