R.E.M. en 5 albums

R.E.M. en 5 albums
Après un premier EP (Chronic Town) qui a convaincu le label I.R.S. de prendre R.E.M. sous son aile, le groupe sort Murmur en 1983. Le style R.E.M. s'impose d'emblée: l'influence punk et post-punk, la voix typée de Michael Stipe, les guitares byrdsiennes de Peter Buck et une section rythmique en béton armée seront désormais la marque de fabrique du groupe d'Athens. Le single Radio Free Europe a son petit succès et le groupe passe dans l'émission télé de David Letterman.

K.D.

Murmur (I.R.S., 1983)

Après un premier EP (Chronic Town) qui a convaincu le label I.R.S. de prendre R.E.M. sous son aile, le groupe sort Murmur en 1983. Le style R.E.M. s'impose d'emblée: l'influence punk et post-punk, la voix typée de Michael Stipe, les guitares byrdsiennes de Peter Buck et une section rythmique en béton armée seront désormais la marque de fabrique du groupe d'Athens. Le single Radio Free Europe a son petit succès et le groupe passe dans l'émission télé de David Letterman.

Out of Time (Warner Bros, 1991)

Alors que R.E.M. s'adjoint les services du producteur Scott Litt depuis Document (1987), ce qui leur vaudra notamment d'être qualifié de "America's Best Rock'n'Roll Band" par le magazine Rolling Stone, la bande à Stipe migre chez Warner Bros dès que son contrat I.R.S. est terminé. Out of Time, deuxième album chez la major marque l'explosion du groupe: l'album est n°1 aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada. Les chansons Losing My Religion et Shiny Happy People portent l'album qui est 7 fois nominé aux Grammy Awards.

Automatic for the People (Warner Bros, 1992)

Un an après le succès du très positif Out of Time, le groupe se remet à la tâche et pond un album beaucoup plus sombre et rock. Scott Litt est toujours derrière les manettes, John Paul Jones (Led Zeppelin) arrange les cordes, et R.E.M. pond ce qui est sans doute son meilleur album. Porté par Everybody Hurts, Man on the Moon ou Drive, Automatic for the People fait un presque aussi gros carton que son prédécesseur. Man on the Moon sert de B.O. au film du même nom, dans lequel Jim Carrey interprète le comique Andy Kaufman.

Up (Warner Bros, 1998)

Avec déjà dix albums derrière lui, R.E.M. cherche à se renouveler. Lors des enregistrements de démos, le groupe tente d'incorporer des boîtes à rythme et expérimente les percussions. Après des mois de discussions, le batteur Bill Berry décide de quitter le groupe. Il insiste pourtant pour que le groupe continue à exister et Stipe, Buck et Mills continuent à 3. Scott Litt est également remplacé, ce sont Pat McCarthy et Nigel Godrich qui produiront Up. Trois singles sont extraits de l'album: Lotus, Daysleeper et At My Most Beautiful.

Collapse Into Now (Warner Bros, 2011)

EMI vient de republier l'entièreté du catalogue I.R.S. remasterisé, et R.E.M. retourne en studio et enregistre un dernier album, Collapse Into Now, qui est sans doute son meilleur depuis 10 ans. Une belle épitaphe, en somme.