La métaphore culinaire ne tarde pas à arriver. "Si vous cuisinez tout le temps avec les mêmes épices, vous finissez forcément par vous lasser. Arrive même un moment où vous en perdez le goût." C'est un peu ce qui a failli arriver à Pascal Schumacher. Il n'est pas question de gastronomie ici, mais bien de musique. Pendant longtemps, le vibraphoniste a bouffé du jazz, jusqu'à en perdre presque la saveur. Il fallait un changement. Par exemple, en se tournant vers les musiques électroniques.
...