Pour sa 11e édition, Esperanzah dévoile une petite partie de sa programmation. Plusieurs habitués font leur retour sur la scène du festival. L'Australien Xavier Rudd, présent en 2008, viendra défendre son nouvel album Follow the sun. Le mélange de jazz manouche et de musique électronique du groupe Caravan Palace sera aussi de la partie, comme le reggae de Groundation. Le groupe revient cinq ans après son dernier passage à l'Abbaye de Floreffe.

Tenant à sa réputation de voyage musical, Esperanzah accueille des artistes de toutes les contrées. Venu de France, le rappeur Youssoupha défendra son nouvel album Noir Désir. Les festivaliers danseront sur les morceaux du premier opus Bossa Muffin de la brésilienne Flavia Coelho. El Gusto fera revivre l'Algérie des années 50 au travers de chants poétiques joués aux violons, mandolines et ouds. Enfin, dans un style lyrique, Emel Mathlouthi, de Tunisie, exprimera sa vision du monde avec son premier album Kelmti Horra (en français, Ma parole est libre).

Trois artistes belges sont également confirmés: Kiss & Drive, Va Fan Fahre et la belgo-haïtienne Marlène Dorcéna.

Nouveauté cette année: l'entrée est gratuite pour les moins de 12 ans accompagnés d'un adulte. Les préventes sont ouvertes sur www.esperanzah.be.

Julie Mouvet (stg)

Pour sa 11e édition, Esperanzah dévoile une petite partie de sa programmation. Plusieurs habitués font leur retour sur la scène du festival. L'Australien Xavier Rudd, présent en 2008, viendra défendre son nouvel album Follow the sun. Le mélange de jazz manouche et de musique électronique du groupe Caravan Palace sera aussi de la partie, comme le reggae de Groundation. Le groupe revient cinq ans après son dernier passage à l'Abbaye de Floreffe. Tenant à sa réputation de voyage musical, Esperanzah accueille des artistes de toutes les contrées. Venu de France, le rappeur Youssoupha défendra son nouvel album Noir Désir. Les festivaliers danseront sur les morceaux du premier opus Bossa Muffin de la brésilienne Flavia Coelho. El Gusto fera revivre l'Algérie des années 50 au travers de chants poétiques joués aux violons, mandolines et ouds. Enfin, dans un style lyrique, Emel Mathlouthi, de Tunisie, exprimera sa vision du monde avec son premier album Kelmti Horra (en français, Ma parole est libre). Trois artistes belges sont également confirmés: Kiss & Drive, Va Fan Fahre et la belgo-haïtienne Marlène Dorcéna. Nouveauté cette année: l'entrée est gratuite pour les moins de 12 ans accompagnés d'un adulte. Les préventes sont ouvertes sur www.esperanzah.be. Julie Mouvet (stg)