En musique, certaines villes comptent plus que d'autres. Manchester, par exemple. Personne ne lui contestera un patrimoine musical conséquent, au moins aussi important que son palmarès footballistique. La new wave de Joy Division, le label Factory, la pop d'Oasis, les fulgurances des Smiths, le dance-rock des Stone Roses, l'électropop de New Order, la folie acid house de l'Haçienda, etc. Quasi autant de monuments de l'Histoire du rock. Côté jazz, par contre, la ville n'a jamais pesé très lourd. Du moins jusqu'à l'arrivée du label Gondwana. Cela fait (un peu plus de) dix ans maintenant que le trompettiste Matthew Halsall a lancé l'enseigne. Aujourd'hui, elle est devenue l'une des maisons jazz les plus en vue du Royaume-Uni.
...