Adapté d'un roman russe écrit en 1865 par Nikolaï Leskov, Lady Macbeth ressort pourtant à la lignée des films d'époque situés dans... l'Angleterre victorienne; presque un (sous-)genre en soi, où se sont illustrés des cinéastes majeurs comme les Britanniques David Lean (Oliver Twist) ou Mike Leigh (Topsy-Turvy), mais aussi les Américains David Lynch (The Elephant Man) ou Tim Burton (Sween...

Adapté d'un roman russe écrit en 1865 par Nikolaï Leskov, Lady Macbeth ressort pourtant à la lignée des films d'époque situés dans... l'Angleterre victorienne; presque un (sous-)genre en soi, où se sont illustrés des cinéastes majeurs comme les Britanniques David Lean (Oliver Twist) ou Mike Leigh (Topsy-Turvy), mais aussi les Américains David Lynch (The Elephant Man) ou Tim Burton (Sweeney Todd), parmi beaucoup d'autres. Cette filiation ne constitue pas vraiment une surprise, si l'on considère que William Oldroyd, le réalisateur du film, confesse une affection toute particulière pour l'oeuvre de Thomas Hardy ou des soeurs Brontë, auteurs emblématiques de la période au même titre que Charles Dickens. Mais s'il s'inscrit là dans une évidente tradition, c'est aussi pour mieux se la réapproprier, au point que l'on serait tenté de rapprocher son Lady Macbeth de l'extraordinaire Wuthering Heights réalisé en 2011 par Andrea Arnold. "Andrea et moi avons été guidés par le même type d'ambition, à savoir accommoder ces histoires à notre manière, observe William Oldroyd. Quand j'ai découvert Wuthering Heights, j'ai eu l'impression de voir un drame en costumes tourné différemment, du travail de la caméra à la distribution, avec le sentiment de nouveauté allant de pair. J'ai grandi avec des films d'époque; celui du dimanche soir était pour ainsi dire un rituel. Les Anglais ont l'impression d'avoir une expertise en la matière, mais pour ma part, j'apprécie surtout, par exemple, La Reine Margot, et le travail qu'y a accompli Patrice Chéreau tant au niveau de la mise en scène que du jeu des acteurs. C'était par nature plus baroque, mais aussi tellement excitant. Et j'ai voulu conférer une même énergie à mon travail, en lieu et place de cette approche distante et stérile à laquelle on a trop souvent droit. Je pense qu'Andrea a procédé de la même façon: nous avons travaillé avec l'idée d'obtenir quelque chose de viscéral..." J.F. PL.