"Chew"

DISTRIBUÉ PAR TROUBLE IN MIND.
...

DISTRIBUÉ PAR TROUBLE IN MIND. 8 Signé sur le label qui distribua en 2013 aux États-Unis le premier album, Cabinet of Curiosities, du prodige néerlandais Jacco Gardner, The Paperhead offre lui aussi une déclinaison très sixties du psychédélisme. Arthur Lee, Billy Nicholls, Syd Barrett... Beatles, Beach Boys, Zombies... les références sont connues. L'ambiance est jouette. Le flower power enfile ici ses bottes de cowboy (Pig, Porter's Fiddle), fait péter cuivres et saxophones (The True Poet) et n'hésite pas à sortir sa flûte (Dama de Lavanda). Avec Chew, son album le plus réussi à ce jour, le trio de Nashville vous file votre dose de champignons magiques et de LSD pour l'année. L'heure de vérité a sonné pour la Tête en Papier. LE 11/04 À LA MALTERIE (LILLE), LE 12/04 AU CAFÉ VIDEO (GAND). J.B.