"Prairie blanche"

Le premier pressage de 250 vinyles sorti en mars est en passe d'être écoulé, et donc déjà réédité. Ce deuxième volet du projet électronique de Jérôme Mardaga marque un cadre à la fois plus large et plus restreint que le premier essai, Duna, daté de fin 2017. Armé de deux seuls synthés, Thamel s'inspire des grands espaces visités au Colorado et donne de l'air à ses instrumentaux: ceux-ci égrènent les sentiments entre le pimpant fleuri ( Matin rouge) et la nécessité de gonfler les poumons devant tant de beauté sauvage ( Montagne pâle) . Si la simplicité, relative, est de mise, c'est aussi parce que cette musique rétrofuturiste, plutôt hors-temps, s'est donnée comme mission le plaisir sonore. C'est notable et bien noté.

Distribué par Koridor. En concert le 11/05 à la Galerie Nomade (Burdinne), le 12/05 au Lieu Moderne (Huy).

7