Que n'a-t-on pas déjà écrit sur Sherlock Holmes? La question est mal posée. En réalité, il faudrait demander: qu'est-ce que Xavier Mauméjean n'a pas déjà écrit sur Sherlock Holmes? Car, parmi les innombrables méfaits de l'écrivain et éditeur français, romancier et essayiste prolifique explo...

Que n'a-t-on pas déjà écrit sur Sherlock Holmes? La question est mal posée. En réalité, il faudrait demander: qu'est-ce que Xavier Mauméjean n'a pas déjà écrit sur Sherlock Holmes? Car, parmi les innombrables méfaits de l'écrivain et éditeur français, romancier et essayiste prolifique explorant les confins des littératures de l'imaginaire, on compte déjà pas moins de cinq livres, tous publiés aux Moutons électriques, consacrés au détective de Baker Street -cinq bibles, signées avec André- François Ruaud, qui en ont fait un des plus grands spécialistes. Alors? La réponse est simple: il manquait à son attirail un livre sur les autres Sherlock Holmes. C'est-à-dire sur tous les Sherlock Holmes qui ne sont pas d'Arthur Conan Doyle -tous les avatars, les caméos, les pastiches, les réinventions, les hommages, les citations qui ont fait du personnage une figure ubiquitaire de la pop culture mondiale. Se promenant du cinéma à la bande dessinée, du roman au monde éthéré de la géologie ou de la philosophie, il trace avec élégance et virtuosité la carte du virus Holmes -et de ce que sa présence inattendue, sarcastique et tranchante suscite dans les lieux les plus improbables où il apparaît. Grâce à lui, "La Fabrique des Héros", la belle galerie de portraits gérée aux Impressions Nouvelles par Tanguy Habrand et Dick Tomasovic, s'orne d'une nouvelle boussole, idéalement baroque.